Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2018

Journal of Contemporary Religion vol 33, 2018 (issue 2)

Capture d’écran 2018-09-25 à 23.07.18.pngLa séparation d'avec l'Etat (le "désétablissement") conduit-elle à plus de dynamisme ecclésial? Cette thèse, souvent admise, est contredite en Suisse par l'étude de terrain conduite par le sociologue Jörg Stolz dans un article très stimulant, qui s'appuie sur l'histoire des cantons de Neuchatel et Genève.

Cet article (lien) est issu de la seconde livraison 2018 de l'excellent Journal of Contemporary Religion.

Lien.

10/03/2016

La compétition entre religion et sécularisme

9781472461285.jpgSuite au cours que j'ai eu l'occasion de donner mardi dernier sur l'incroyance aujourd'hui à Paris et en île-de-France (qui marque près d'un Francilien sur deux), signalons la parution toute récente d'un livre majeur en sociologie des religions.

Rédigé en anglais par une équipe d'auteurs (Jorg Stolz, Judith Könemann, Mallory Schneuwly Purdie, Thomas Engleberger, Michael Krüggeler), il s'intitule Un-Believing in Modern Society, and Religious-Secular Competition (Routledge, 2016). Dégageant quatre types (institutionnel, alternatif, distancié et séculier), les auteurs proposent, à partir du cas de la Suisse, une approche nouvelle des questions en mettant en lumière la compétition entre offres religieuses et offres séculières.

Stimulant !

Lien.

27/01/2014

Croire ensemble. Analyse institutionnelle du paysage religieux en Suisse

27000100784250L.jpgC'est à une monumentale enquête quantitative, doublée d'une approche théorique fine, que nous invite le dernier ouvrage du chercheur helvétique Christophe Monnot. Cette recherche porte sur les  les données de l'enquête National Congregation Study (NCS) en Suisse, dirigée par les professeurs Jörg Stolz (Université de Lausanne) et Mark Chaves (Duke University, USA). Ce projet, conduit dans le cadre d'un Programme National de Recherche (PNR 58) s'est déployé entre 2007 et 2010.

Restait ensuite à analyser les données.

C'est au sociologue Christophe Monnot qu'il est revenu de réaliser ce grand oeuvre. Mission réussie!

Lire la suite

06/01/2014

Des marques en compétition pour les âmes: un livre à lire

9781409467557.jpgComment les religions tentent-elles de se commercialiser? Comment font-elles pour se promouvoir en tant que marques? Pour attirer et retenir des fidèles?

Telles sont les questions qui ont été posées lors d'un colloque de la rentrée 2011 organisé en commun par le Département de Marketing de la Faculté des HEC et l’Observatoire des Religions en Suisse de la Faculté de Théologie et de Sciences des Religions de l’Université de Lausanne.

Un peu plus de deux ans plus tard, le fruit de ces réflexions est publié en anglais par les éditions Ashgate, sous la forme d'un volume, Religions as Brands (2014), édité sous la direction de Jean-Claude Usunier et Jörg Stolz. Lien ici.

17/11/2013

Quitter le milieu évangélique: découvrir la thèse de Caroline Gachet

caroline_bis.jpgAprès avoir eu le privilège de participer aux deux étapes de la soutenance de thèse de Caroline Gachet (Université de Lausanne), c'est un grand plaisir de la retrouver dans cet interview accordé à Protestinfo, où elle évoque quelques aspects de son remarquable travail de recherche consacré à celles et ceux qui ont "quitté le milieu" évangélique.

Cette thèse de doctorat pionnière soutenue cette année (2013) mérite une belle publication et ample commentaire. Elle s'intitule "Quitter le milieu": une étude sociologique des processus de désaffiliation religieuse du milieu évangélique suisse", LAUSANNE, Université de Lausanne (2013, sous la dir. de Jörg Stolz).

Lien.

12/03/2013

Religions, Etat et société en Suisse

Religions, Etat et société.jpgParmi les nombreux fruits du Programme National de recherche PNR58 du Fonds national suisse, notons la publication, sous la dir. de Christophe Bochinger, de Religions, Etat et société, La Suisse entre sécularisation et diversité religieuse  (éditions Neue Zürcher Zeitung, 2012). 

Cet ouvrage collectif magistral et très pédagogique propose six chapitres: "Les collectivités religieuses en mutation" (1), "La religion et l'individu face à la pluralisation religieuse" (signé Jörg Stolz, 2), "la religion dans le domaine public" (3), l'impact de la pluralisation religieuse sur l'ordre juridique de l'Etat" (4), la politique de formation (5) et "Religions, Etat et société, réflexions complémentaires" (6).

Etoffé par une très belle bibliographie, de nombreux encadrés et figures, c'est un livre de référence.

03/03/2013

Les évangéliques suisses, "milieu compétitif": un état des lieux

415JdvULVsL._SL500_AA300_.jpg"Comment expliquer la croissance des mouvements évangéliques en Occident alors que le christianisme traditionnel est en constante perte de vitesse ? A partir du contexte suisse, où les évangéliques ont triplé en trente ans pour représenter désormais 2 à 3 % de la population, quatre chercheurs ont mené l'enquête afin de répondre à cette énigme. Sur la base de plus de mille questionnaires et de près d'une centaine d'entretiens qualitatifs, trois grandes orientations sont identifiées au sein du milieu évangélique : les conservateurs, les classiques et les charismatiques. Partageant de mêmes conceptions sur l'inspiration divine de la Bible, la conversion individuelle, la centralité de Jésus-Christ et l'évangélisation, ces courants se différencient principalement quant à leur rapport à la société - ouverture ou retrait - et à leur degré d'adhésion à la ferveur "charismatique".

Cet extrait de présentation en dit long sur l'immense intérêt du beau livre de synthèse de 344p que viennent de publier Jörg Stolz, Olivier Favre, Caroline Gachet et Emmanuelle Buchard, appuyé sur une remarquable recherche effectuée avec l'appui du Fonds National Suisse. Nous y reviendrons!

18/08/2012

L'avenir des réformés suisses: recension

protestantisme, protestantismes,Jörg Stolz, Edmée Ballif, labor et fides, églises réformés, calvinisme, suisse, jean-françois mayer, Le livre de Jörg Stolz et Edmée Ballif, L'avenir des Réformés. Les Eglises face aux changements sociaux (Genève, Labor et Fides, 2011), a déjà été évoqué dans ce blog.

Il traite de l'ancien courant principal du protestantisme helvétique, à savoir la tradition calviniste-réformée, désormais largement débordée par la nouvelle vague évangélique. Bonne nouvelle, ce livre important est désormais l'objet d'une recension fouillée par Jean-François Mayer sur le site Religioscope. Lien ici.

01/10/2011

L'avenir des Réformés suisses

Suisse, jörg stolz, edmée Ballif, Labor et Fides, réformés, églises réformées, sécularisation, Europe"La situation des Eglises réformées de Suisse s’est dramatiquement détériorée au cours de ces vingt dernières années et l’avenir est plutôt sombre. Tous les indicateurs montrent que la désaffection actuelle va se poursuivre, voire même s’accélérer, avec comme incidence notoire une diminution substantielle des ressources."

C'est à partir de ce constat (extrait de la 4e de couverture) que le bel ouvrage que viennent de publier Jörg Stolz et Edmée Ballif vient apporter des clefs d'analyse essentielles, dont les éléments sont transposables bien au-delà du champ protestant réformé.

Ce livre très documenté, intitulé L'avenir des Réformés. Les Eglises face aux changements sociaux (2011), est un nouveau "must" publié par Labor et Fides!

17/02/2011

Un pôle de recherche exemplaire: l'Observatoire des Religions en Suisse

suisse,lausanne,observatoire des religions en suisse,jörg stolz,roland campiche,laurent amiotte-suchet,olivier favre,caroline gachet,andrea niederhauser,emanuelle buchard,markus naef-egli,évangéliquesLe fait religieux s'inscrit plus que jamais dans des dynamiques transnationales. Comment étudier le protestantisme français en ignorant ce qui se passe en Suisse?

Et réciproquement!

 Encore faut-il, pour parvenir à décrypter ces liens, disposer de partenaires scientifiques et de relais permettant l'échange de données.

Dans le cas helvétique, le principal d'entre-eux (mais pas le seul) s'intitule l'Observatoire des Religions en Suisse (ORS), basé à Lausanne.

Lire la suite