Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2017

Observatoire de la laïcité: reconduction pour cinq ans

DMF47KJW4AAH3S6.jpgLa nouvelle est tombée le 14 octobre dernier via le Journal Officiel, et elle a été immédiatement tweetée par son président, Jean-Louis Bianco (cf. doc ci-contre, cliquer pour agrandir): l'Observatoire de la Laïcité a été confirmé et renouvelé dans ses fonctions par décret pour une durée de cinq ans par le Premier Ministre Edouard Philippe, sous l'autorité du Président de la République Emmanuel Macron.

Dans une France marquée par bien des dérives délétères autour de la laïcité (radicalismes religieux, radicalismes identitaires et sécularistes), on peut se réjouir que cet Observatoire, qui a fait preuve de compétence, de pédagogie et de clairvoyance, défende une conception républicaine stricte de la laïcité: une liberté éclairée par le droit, sans démagogie ni intolérance.

29/08/2016

La "face noire de la laïcité française"

XVMceb97e9e-6bb1-11e6-8977-7e93cd9a3a0e.jpg

C'était prévisible: l'hystérie autour du 'burkini' a ouvert une boîte de Pandore. Après la lamentable affaire de ce restaurant francilien qui a refusé dimanche de servir deux citoyennes musulmanes (lien), le gouvernement actuel joue à l'arroseur arrosé. Le voilà qui cherche maintenant à éteindre un incendie qu'il a lui-même contribué à provoquer en fermant les yeux sur les dérives liberticides des arrêtés municipaux, finalement condamnés par le Conseil d'Etat.

Pour prendre de la hauteur (et clore le sujet sur ce blog), je recommande très vivement la lecture de la philosophe et historienne Chantal Delsol, dans Le Figaro. Son analyse limpide et juste se déploie à des stratosphères du marigot politicard français actuel. Salutaire. A lire, relire et archiver.

Lien.

10/05/2016

Siné (1928-2016)

13187883_10208991065404893_1885218296_n.jpg

Siné s'est éteint le 5 mai, le jeudi de l'Ascension. Au-delà des polémiques, très nombreuses, et de la détestation qu'il pouvait susciter, saluons l'immense dessinateur, polémiste et caricaturiste qu'il a été. Un homme libre aussi, à l'humour ravageur, et un précurseur dans plusieurs domaines, comme Philippe Geluck l'a rappelé (lien).

Sa fibre viscéralement méfiante à l'égard des institutions et des pouvoirs, au profit d'une attention aux laissés-pour-compte, n'avait d'égale que son dégoût pour les religions cléricales, les vérités dogmatiques, et ce qu'on appelle la "violence symbolique". A ce titre, c'est un auteur qui restera important à étudier pour comprendre les relations entre sécularisme, laïcité et religions en France des années 1950 aux attentats de 2015. 

Il sera enterré ce mercredi au cimetière du Montparnasse (lien).

10/03/2016

La compétition entre religion et sécularisme

9781472461285.jpgSuite au cours que j'ai eu l'occasion de donner mardi dernier sur l'incroyance aujourd'hui à Paris et en île-de-France (qui marque près d'un Francilien sur deux), signalons la parution toute récente d'un livre majeur en sociologie des religions.

Rédigé en anglais par une équipe d'auteurs (Jorg Stolz, Judith Könemann, Mallory Schneuwly Purdie, Thomas Engleberger, Michael Krüggeler), il s'intitule Un-Believing in Modern Society, and Religious-Secular Competition (Routledge, 2016). Dégageant quatre types (institutionnel, alternatif, distancié et séculier), les auteurs proposent, à partir du cas de la Suisse, une approche nouvelle des questions en mettant en lumière la compétition entre offres religieuses et offres séculières.

Stimulant !

Lien.

13/01/2016

"On ne doit pas interdire tout ce qui ne plaît pas à certains" (N.Cadène)

observatoire-laicite.jpgL'intégrisme religieux et l'intégrisme séculariste contraignent les consciences, sont tentés par la censure des différences déplaisantes, et poussent à l'intolérance.

Le premier, en France, est bien ciblé, et il y a du boulot! Le second, beaucoup moins, au point qu'il voudrait se grimer en pseudo-laïcité, alors qu'il en est la négation hideuse.

Ces deux intégrismes menacent, en France, le pacte laïque et les valeurs de la République. Nicolas Cadène, dans une réflexion pondérée, trace un an après les attentats contre Charlie Hebdo, le chemin d'une laïcité forte et pacifiée, au travers d'un bilan et d'une analyse à lire absolument.

C'est dans L'Express.

Lien.