Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2016

"L'Etat Islamique à la conquête du monde" (Pierre-Jean Luizard)

daech, islam politique, islamisme, djihadisme, europe, moyen-orient, pierre-jean luizard, irak, syrie, libye, yemen, le débat, gallimard, gsrlLes Printemps arabes ont abouti au délitement de certains États arabes (Irak, Syrie, Libye, Yémen), une brèche dans laquelle s’est engouffré l’État islamique. Ce n’est pas ce dernier qui est responsable de l’effondrement des États, mais c’est bien cet effondrement qui est à l’origine du succès de ce nouveau venu sur la scène politique et territoriale moyen-orientale.

 

Pour comprendre les enjeux actuels du phénomène DAECH / Etat islamique, il faut lire les analyses de fond de mon collègue Pierre-Jean Luizard (GSRL) dans la revue Le Débat (Gallimard).

 

Lien.

18/11/2015

Daech veut faire en France ce qui a réussi en Irak (Luizard)

9782707186102.jpg"Cet acte de terrorisme en France n’est selon moi pas du tout une marque de faiblesse. Il illustre une guerre qui nous est déclarée. L’État islamique essaie de faire en France ce qu’il a parfaitement réussi en Irak, en multipliant les violences envers certaines communautés, à savoir finir par convaincre les différentes communautés qu’elles ne pouvaient plus vivre ensemble."

 

Excellente analyse de mon collègue Pierre-Jean LUIZARD, chercheur CNRS et membre du GSRL, auteur du Piège Daech, à lire sur Médiapart

Lien.

26/09/2014

Au-delà des réactions épidermiques, comprendre le phénomène DAECH

géopolitique,géopolitique des religions,irak,syrie,liban,daech,etat islamique en irak et au levant,pierre-jean luizard,gsrl,cnrs,décolonisation,islamisme,islam,islam politique

 La décapitation en Algérie de l'otage français Hervé Gourdel par un groupe islamiste (23/09/2014)  a suscité, en France, une immense émotion. Les assassins se réclament de la mouvance de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qu'on appelle désormais Daech dans les médias français (ce qui en réalité ne change rien). 

Comment comprendre? Au-delà des réactions épidermiques ou des ronds de manche de pseudo-spécialistes qui, tout en prophétisant depuis 25 ans le déclin de l'islamisme, continuent à occuper l'espace médiatique, il existe heureusement quelques excellents experts pour nous guider, à commencer par Pierre-Jean Luizard, du CNRS

Lire la suite

02/07/2014

Politique et religion: le coup de tonnerre du retour au CALIFAT

5180uYus2TL._.jpgIl y a un siècle, en novembre 1914, le souverain ottoman Mehmet V décidait de se prévaloir de son titre de CALIFE pour lancer un jihad généralisé contre les puissances coloniales. Une riposte "symbolique" et "solennelle", selon les mots du spécialiste Jean-Pierre Filiu dans Les frontières du Jihad (2006), mais peu efficace: le califat s'éteignait alors doucement. 

De ce point de vue, ce qui vient de se passer en Irak et en Syrie est un coup de tonnerre qui ne manquera pas d'attirer notamment l'attention des politologues et spécialistes de la religion: le CALIFAT vient en effet d'être "rétabli" depuis le dimanche 29 juin 2014 par l'Etat Islamique en Irak et au Levant, et cela n'a rien d'une plaisanterie: le chercheur Romain Caillet, dans Le Monde, compare cet événement à la chute du Mur de Berlin en 1989...

16/06/2014

Boko Haram le "monstre utile" dopé aux pétrodollars wahhabites

  alain chouet,dgse,afrik.com,france,terrorisme,boko haram,nigeria,islamisme,islam politique,qatar,arabie saouditeAlain Chouet, ancien chef du service de renseignement et de sécurité à la DGSE (service de renseignement extérieur de la France), a livré une première partie d'analyse proposée par le site Afrik.com (voir blognote du 15 juin 2014). En voici la seconde partie, éditée par le même site au lien suivant (lien). Alain Chouet y détaille le rôle financier considérable des pétromonarchies, dont le Qatar et l'Arabie Saoudite.

Un autre site, Mondafrique.com, propose un entretien similaire, du même auteur, intitulé "Boko Haram, le monstre utile" (lien). A archiver pour comprendre, au-delà de la surface, les logiques profondes d'une géopolitique de la terreur où la religion se trouve largement instrumentalisée.

 

15/06/2014

Boko Haram analysé par un expert du renseignement

arton40755-ee75c.jpg"Boko Haram est comparable aux «grandes compagnies» de mercenaires qui écumaient l’Europe à la fin du Moyen Age. Ce ne sont pas des armées ordonnées et disciplinées. Le chef définit des grands axes stratégiques et tactiques que les sous groupes doivent en gros respecter. S’ils ne le font pas, la brutalité du chef s’abat sur eux. S’ils le font, le chef leur donne licence de se « payer sur la bête » par le pillage, la mise à sac et le viol, et partage les bénéfices avec eux"....

Ces propos sont signés Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement et de sécurité à la DGSE (service de renseignement extérieur de la France). 

Le reste de cette analyse est à lire sur le site d'Afrik.com (lien).

13/06/2014

Comprendre l'offensive jihadiste en Irak: lire et écouter P.J. Luizard

Pierre-Jean Luizard.jpegLes conséquences de la désastreuse invasion/déstabilisation de l'Irak par l'armée américaine en 2003 n'en finissent pas de dérouler leur cortège d'horreurs. Dernière en date: l'offensive quasi irrésistible des Jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant, en passe de s'emparer de la capitale, Bagdad.

Comment comprendre ces événements? Les lumières de mon collègue du GSRL, Pierre-Jean Luizard (CNRS), ne sont pas de trop.

Il faut lire et écouter son interview sur RFI (lien).

23/03/2014

Les transitions arabes et la place de l’islam dans les polarisations

Unknown-1.jpegL’islam, qui n’était pas la première référence des Printemps arabes, se trouve actuellement au cœur des radicalisations en cours dans les pays du Proche-Orient et du Maghreb, que ces pays soient engagés ou non dans des phases de transition. Pour y voir plus clair, Anna Bozzo, historienne (Université Roma Tre), membre associée au GSRL, et Pierre-Jean Luizard, historien (GSRL-CNRS/EPHE), ont organisé un très beau programme de colloque, intitulé "Les transitions arabes. La place de l’islam dans les polarisations politiques et confessionnelles".

Il se tiendra à Paris les 26 et 27 mars 2014, et le programme est consultable ici (lien).

12/03/2014

Port Saïd: un rôle évangélique dans l'essor des Frères Musulmans ?

6a00d8342f027653ef01a511481695970c-800wi.jpgUn matin de juin 1933 à Port Saïd (Egypte), suite à un conflit d'autorité, une petite fille musulmane est flagellée par son enseignante suisse, rattachée à une école et orphelinat dirigé par la Salaam Mission, organisation protestante évangélique suédoise. Cet épisode va engendrer un immense débat en Egypte, une vague d'indignation, et pousser les Frères Musulmans à se structurer, en copiant parfois (en version musulmane) sur les organisations missionnaires évangéliques.

Cette histoire passionnante, déjà racontée dans un large contexte par Heather Sharkey (lien), est revisité par Beth Baron sous la forme d'une monographie à paraître, sous le titre The Orphan Scandal, Christian Missionaries and the Rise of the Muslim Brotherhood (Stanford University Press, 2014).

Lien vers l'éditeur ici, extrait là.

29/06/2013

Le Hezbollah s'ancre en Afrique de l'Ouest

géopolitique,géopolitique religieuse,afrique de l'ouest,crif,tanguy berthelet,dominique avon,jean-loup samaan,anaïs trissa khatchadourian,walid charara,frédéric domon,sabrina mervin,mona harb,pierre hervé,hezbollah,khartala,seuil,fayard,livre,l'harmattan,sindbad"Tarte à la crème" des analyses géopolitiques, la transnationalisation croissante des réseaux s'observe sur tous les terrains. C'est vrai dans le domaine religieux.

Ce blog l'évoque assez régulièrement au sujet de l'évangélisme (terrain de spécialité de l'auteur de ces lignes), notamment au sujet de l'Afrique de l'Ouest.

On notera que l'islam, tout comme l'évangélisme, s'inscrit dans ces logiques, avec l'exemple du Hezbollah, de plus en plus présent entre Sénégal et Nigéria où le "parti de Dieu" chiite libanais puise, grâce aux diasporas libanaises locales, des sources de financement nouvelles (drogue en particulier). 

Lire la suite

11/06/2013

Du Golfe aux banlieues le salafisme mondialisé

Du golfe aux banlieues.jpgPratique mondialisée, le salafisme apparaît comme la quête d'un islam originel et véritable qui fait débat. Aussi faut-il se réjouir de la publication toute récente de l'ouvrage de Mohamed-Ali Adraoui (qui était présent hier lors d'une réunion de notre programme GSRL "Dieu Change à Paris").

Diplômé de l'IEP de Paris, de Paris I et d'une grande école de commerce, chercheur et enseignant à l'Institut d'études politiques de Paris et Fellow à l'Institut universitaire européen de Florence (programme Max Weber), l'auteur a produit sa recherche sur la base d'une immersion de plusieurs années parmi les communautés salafies installées en France. Un livre à lire!

25/05/2013

Chiisme et État en Iran, un livre majeur paru chez CNRS éditions

6738-1607-Couverture.jpgIl fut un temps où en France, y compris chez le général de Gaulle, on fantasmait sur le rêve persan et le reflet des Achéménides dans le royaume du Chah (cf. L'Iran et de Gaulle, chronique d'un rêve inachevé, 1999, écho d'un travail de maîtrise d'histoire). Depuis, la révolution islamique de 1979 est passée par là. 

Le nouveau régime iranien va-t-il a contre-courant de la modernité, comme on le pense généralement? Comment appréhender la fusion des pouvoirs religieux et politique, institutionnalisée en Iran par la "guidance du juriste»?

A ces questions, et bien d'autres, répond le livre important de Constance Arminjon Hachem (rattachée au GSRL), intitulé Chiisme et Etat, les clercs à l'épreuve de la modernité (CNRS éditions, 2013).

07/11/2012

Tawadros II, nouveau pape des Coptes égyptiens

1785950_3_1e94_tawadros-ii-designe-nouveau-pape-des-coptes_0cce87b559309102c70b7a8e1e776e72.jpgDans un contexte social et politique qui se durcit en Egypte, le régime islamiste au pouvoir est en train d'élaborer une nouvelle constitution qui, dixit Le Monde, "reconnaît l'égalité entre chrétiens et musulmans, tout en assurant la primauté de la charia" (ce qui semble une contradiction dans les termes).

C'est dans ce contexte que le nouveau pape de l'Eglise copte majoritaire (au sein du christianisme égyptien) vient d'être désigné, le jour même de son 60e anniversaire, le 4 novembre 2012 (lien ici).

Lire la suite

25/06/2012

Mohamed Morsi, "président de tous les Egyptiens"?

mohammed-morsi.jpgLa victoire de Mohamed Morsi, candidat des Frères Musulmans aux élections présidentielles égyptiennes 2012, est une grande victoire pour la démocratie.

D'autant plus que les résultats ont été "lissés": dans un pays où les listes électorales sont, au mieux, insuffisantes, et où l'armée verrouille la rue, il y a fort à parier que le score réel de Morsi est plus proche de 70% que des parcimonieux 51,73% que la commission électorale lui a finalement attribué.

Lire la suite

19/05/2012

Enquête Pew: 61% des Egyptiens en faveur du modèle saoudien

egypte,pew forum,israël,etats-unis,frères musulmans,islam politique,religion et politiqueAlors que les Egyptiens s'apprêtent, la semaine prochaine, à voter pour leur président, le Pew Global Attitudes Project nous apprend que 61% des Egyptiens interrogés considèrent que les milliards de dollars d'aide américaine ont un impact "essentiellement négatif".

61% considèrent que l'Arabie Saoudite est LE meilleur modèle sur le plan du lien religion-politique, et 60% considèrent que les lois doivent strictement suivre le Coran. 61% également estiment qu'il faut mettre fin au traité de paix avec Israël (54% pensaient la même chose il y a un an). Cliquer ici pour le lien vers l'enquête.

05/05/2012

Nervosité pré-électorale égyptienne

IMG_3040.jpg

Les Français n'ont pas le monopole de la tension électorale avant l'échéance. En Egypte, le climat actuel, dans le contexte d'élections présidentielles qui approchent (voir l'album photo d'Avril 2012), est propice à la nervosité.

Alors qu'il y a deux semaines, la commission électorale a invalidé dix candidats, dont l'ancien vice-président Omar Souleimane et les islamistes Khairat al-Chater et Hazem Abou Ismaïl, les esprits s'échauffent... et on le perçoit un peu dans les rues du Caire, à l'image de ces sycomores du bord du Nil (cliquer ci-contre pour agrandir) aux racines torturées.

Lire la suite

10/04/2012

Mali: le rôle initial ambigu de la France

Jonkers.jpgAlors que la situation au Mali commence tant bien que mal à se clarifier, avec le départ volontaire des putschistes de Bamako, et la course de vitesse entre les rebelles touaregs "laïques" du Nord (qui entendent proclamer leur indépendance) et les groupes jihadistes, comment comprendre?

Après l'avoir simplement citée, je voudrais revenir à la charge, et dire combien il est important d'interviewer et consulter Danielle jonkers, anthropologue rattachée à mon laboratoire GSRL, et spécialiste des sociétés civiles musulmanes au MALI. Son courriel est cliquable ici.

Lire la suite

04/04/2012

Embrasement du MALI: vers la fin de la tolérance religieuse?

images-1.jpegPour désamorcer l'accusation, excessive, selon laquelle les pays à majorité musulmane ne respecteraient pas pleinement la liberté religieuse et le droit de conversion, il m'est arrivé, au moins à deux reprises, dans ce blog, de donner pour exemple le MALI, étudié par ma collègue au GSRL, l'anthropologue Danielle Jonkers.

Le MALI est en effet longtemps resté paisible sur le plan religieux, la majorité musulmane se montrant très tolérante avec les minorités chrétiennes. Faut-il désormais en parler au passé?

Lire la suite

04/03/2012

Ce que Rached Ghannouchi pense de la laïcité

Rached-Ghannouchi-With-Daughter.jpg

Rached Ghannouchi, nouvelle figure de la Révolution tunisienne, originaire du Sud du pays (il a fait sa scolarité secondaire à Gabès où j'ai vécu deux ans) est un islamiste.

Ce qui ne devrait nullement autoriser à le disqualifier au plan intellectuel, d'autant que cet homme courageux, longtemps sous la menace des sbires du kleptocrate Ben Ali, est un brillant esprit.

Raison de plus pour lire ce qu'il pense de la laïcité. Cela vient d'être publié sur Alterinfo.

02/01/2012

Le cheikh et le calife

9782847883107.jpgAprès avoir brièvement souligné tout l'intérêt de l'étude que Samir Amghar a consacré au salafisme,  je voudrais, dans le même esprit, signaler la très belle enquête que vient de publier le politologue marocain Youssef Belal.

Elle s'intitule Le cheikh et le calife, Sociologie religieuse de l'islam politique au Maroc, Lyon, ENS Editions, 2011 (334p).

A partir d'une enquête de terrain d'une brûlante actualité, consacrée à deux des principaux mouvements islamiques marocains, l'auteur réfléchit, sous l'angle des sciences sociales, aux dynamiques actuelles de la société civile marocaine.

Lire la suite