Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2014

Dossier sur la RCA (Centrafrique) et l'enjeu de la "violence extrême"

image_preview_2.jpgSouvent résumé à un conflit interreligieux ou à des images ultraviolentes, l'imbroglio centrafricain appelle à une analyse plus distanciée, à partir d'un contact approfondi avec les acteurs locaux. 

C’est pour «comprendre les racines de la violence extrême» qu’une délégation de religieux et intellectuels français s’est rendue à Bangui du 22 au 25 octobre 2014. Emmenée par le pasteur Jean-Arnold de Clermont, elle comptait notamment dans ses rangs Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes et président de Pax Christi France, l’imam de Bordeaux Tareq Oubrou, ainsi que des universitaires et intellectuels comme l’historien Jacques Sémelin, le magistrat Antoine Garapon, ou encore la sociologue Françoise Parmentier, présidente de l’association d’intellectuels chrétiens Confrontations.
Le dossier complet, signalé sur Regardsprotestants, est consultable sur le portail du DEFAP (lien).

03/10/2014

"Ils ont changé de religion", un dossier de l'hebdo LA VIE

56561_3605_147x203.jpgAu titre des sources contemporaines sur les conversions, à noter ce beau dossier de l'hebdomadaire catholique français La Vie n°3605 (2-8 octobre 2014).

Il est intitulé "Ils ont changé de religion", et propose un dossier de 12 pages où les protestants, évangéliques ou non, ne sont pas oubliés. On trouve par exemple un entretien avec le pasteur réformé Gilles Boucomont (p.19), et des éléments d'information sur sur le pasteur évangélique, Saïd Oujibou, fondateur de la Casbah (2010), lieu de convivialité pour convertis nord-africains.

Le rapport des catholiques à l'enjeu de la conversion est abordé sans détour, et Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux, s'exprime également sur le sujet (p.23).... Lien

11/02/2014

Pacte de fraternité interreligieuse signée à Nanterre

amities2.jpgPas sûr que l'expression "croisade de compréhension mutuelle" choisie par le député Patrick Devedjian soit la plus adaptée pour une rencontre interreligieuse...

Il reste que l'idée de défi et d'engagement est bien là dans ce "pacte de fraternité" entre responsables juif, musulman, catholique, protestant des Hauts de Seine (92) qui a été signé le 3 février 2014, selon ce que rapporte Marie Lefèbvre-Billiez dans Réforme. Une pièce importante à verser au dossier analysé il y a quelques années  Anne-Sophie Lamine sur la "cohabitation des dieux" en France.

Liens internet:

-vers l'article de Réforme

-vers l'Amitié judéo-musulmane de France (AJMF) fondée par le rabbin Michel Serfaty

-vers la mosquée de Bordeaux avec éléments d'échange théologique entre rabbins et imams

 

03/11/2013

La République à l'épreuve de l'islam : colloque de l'IRIS

IRIS.jpgOuvert par Pascal Boniface, un colloque de l'IRIS (Institut Français des Relations Internationales) est annoncé à Paris pour le 14 novembre 2013, autour du thème "La République à l'épreuve de l'islam". 

En partenariat avec le Sénat et l'Assemblée Nationale, il combine approche d'experts (comme Jean-Pierre Filiu), d'acteurs (comme Tareq Oubrou), de journalistes (comme Christophe Barbier) et de politiques (comme Jean-Pierre Chevènement). Beau programme en perspective, consultable ici (PDF).

22/09/2012

Tareq Oubrou: Résister à l'esprit complotiste et victimaire

tareqOubrou.jpg"Quant à la contestation et à la critique, elles sont légitimes. Elles doivent être civilisées. La critique d'art se fait par l'art, la philosophie par la philosophie, les idées par les idées. Répondre à ces provocations gratuites constitue une vraie publicité pour des oeuvres qui seraient sinon ignorées. Le problème de l'islam c'est d'abord ses musulmans. Et comme dit le proverbe arabe, l'ignorant est plus dangereux envers lui-même que son pire ennemi".

Cette conclusion nous vient de l'imam Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux, intellectuel et théologien, et auteur d'un magnifique plaidoyer pour la liberté d'expression dans une tribune du quotidien Le Monde publiée le 20 septembre 2012 (lien ici).

Tareq Oubrou est par ailleurs l'auteur de Profession imâm (Albin Michel, 2009).