Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2019

(Ultra)Modernités postoloniales en débat (GSRL)

republique-et-islam-plat1-1.jpgLe GSRL (UMR 8582) s’est retrouvé à Ivry-sur-Seine, le mois dernier, pour un quatrième séminaire interne particulièrement marquant, car, couplé cette fois-ci avec un atelier théorique, ce qui a donné l’occasion d’un format adapté et rallongé, avec deux orateurs principaux et un temps plus substantiel donné à l’échange. Le thème central du jour était Modernité, modernités multiples, ultramodernités.

La réflexion commune s’est articulée autour de la perspective d’un historien, Pierre-Jean Luizard (CNRS), venu présenter son dernier livre, La République et l’islam, aux racines du malentendu (Paris, Tallandier, 2019), et l’approche d’un sociologue, Jean-Paul Willaime (EPHE), venu détailler les différentes déclinaisons de la modernité et de son prolongement ultramoderne, en prenant comme point d’appui l’hypothèse des modernités multiples de Schmuel Eisenstadt.

Un résumé détaillé est disponible sur le site du GSRL (lien).

11/12/2015

France/Burkina Faso et enjeu des modernités multiples

afrique,europe,modernité,modernités multiples,schmuel eisenstadt,burkina faso,homosexualité,enfance,culture,fleur pelerin,abdelattif kechiche,cinémaActuellement au Burkina Faso, l'occasion m'est donnée de regarder, avec plus de distance que d'ordinaire, la lointaine France, ex-puissance coloniale de ce qu'on appelait alors la Haute Volta.

Depuis ce magnifique pays en développement, accueillant et entreprenant, on repense à la problématique des "modernités multiples" développée en particulier par Schmuel Eisenstadt. Contrairement à une certaine arrogance européenne, il n'y aurait pas nécessairement "un" schéma unique de modernisation. Le Burkina, et de nombreuses sociétés africaines, se modernisent, mais pas forcément en copiant toutes les options vantées par une partie des bourgeoisies sécularisées européennes.

L'exemple de l'homosexualité, de la pudeur ou de la protection des mineurs l'illustrent.

Lire la suite

29/07/2014

Modernités plurielles au Centre Pompidou (Paris)

Modernités plurielles.jpgLes vacances nous donnent l'occasion de (re)découvrir musées, patrimoine et carrefours culturels, comme le Centre POMPIDOU à Paris (Beaubourg), qui reconfigure ses collections sous l'angle des MODERNITES PLURIELLES (1905-1970).

L'idée est de décentrer le regard et de "décoloniser l'art" en valorisant notamment les apports asiatiques, africains, latino, rejoignant, sous l'angle de l'art, ce que Schmuel Eisenstadt a fait pour la sociologie générale et la sociologie des religions au travers d'une réflexion sur les "modernités multiples" (lien) qui désoccidentalise utilement le regard.