Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2017

L’être humain aurait-il atteint ses limites ?

CM Capture 1.jpgAprès le «plus vite, plus haut, plus fort», le prochain défi de lʼêtre humain sera-t-il juste de lutter pour se maintenir à niveau? Après des décennies dʼamélioration des caractéristiques humaines (longévité, performances physiques et intellectuelles, taille...), de nombreuses données suggèrent que des limites sont en train dʼêtre atteintes dans tous ces domaines.


Grace à une riche synthèse proposée il y a quelques jours par le journal Le Monde, état des connaissances et des controverses sur ces nouveaux plafonds de verre, qui pourraient questionner la mythologie prométhéenne d'un progrès infini.

 

Lien.

24/09/2016

La question de la VERITE, entre philosophie et religion

exe_delecroix16_07.jpgLe centre polémique des rapports entre raison et religions que veut clarifier et traiter la philosophie de la religion, c’est la question de la vérité.

Comme si son exercice était en définitive le prolongement technique et surtout le renouvellement de la question qu’un procurateur romain posait à un individu qui se proclamait lui-même la vérité : «Qu’est-ce que la vérité? »

Cette question interroge la religion en deux sens: elle interroge pour savoir si la religion est vraie mais aussi pour savoir ce qu’est le vrai selon elle qui en fait également sa valeur suprême. Mais ce faisant, c’est bien la raison philosophique qui se pose à elle-même cette question: Qu’est-ce que la vérité pour toi, c’est-à-dire pour nous? Pour se poser une telle question, et la poser de manière si décisive à la religion, il faut qu’elle ait gardé un peu de son intérêt.

Or cette question nous intéresse-t-elle encore? Dans notre modernité tardive que certains nomment postmoderne, tenons-nous encore à la vérité? C’est cette question qui est au centre de la philosophie de la religion.

Pour en savoir plus, lire le brillant tome 1 que Vincent Delecroix, directeur d'études à l'EPHE et membre du GSRL, a consacré à la philosophie de la religion. Lien.

11/12/2015

France/Burkina Faso et enjeu des modernités multiples

afrique,europe,modernité,modernités multiples,schmuel eisenstadt,burkina faso,homosexualité,enfance,culture,fleur pelerin,abdelattif kechiche,cinémaActuellement au Burkina Faso, l'occasion m'est donnée de regarder, avec plus de distance que d'ordinaire, la lointaine France, ex-puissance coloniale de ce qu'on appelait alors la Haute Volta.

Depuis ce magnifique pays en développement, accueillant et entreprenant, on repense à la problématique des "modernités multiples" développée en particulier par Schmuel Eisenstadt. Contrairement à une certaine arrogance européenne, il n'y aurait pas nécessairement "un" schéma unique de modernisation. Le Burkina, et de nombreuses sociétés africaines, se modernisent, mais pas forcément en copiant toutes les options vantées par une partie des bourgeoisies sécularisées européennes.

L'exemple de l'homosexualité, de la pudeur ou de la protection des mineurs l'illustrent.

Lire la suite

04/09/2015

Le pentecôtisme et la défaite de la sécularisation (Social Compass)

Mark Jennings, Social Compass, Muroch University, Australie, pentecôtisme, pentecôtistes, sécularisation, modernité, durkheim, sociologie des religionsAlors que le rassemblement pentecôtiste Vie et Lumière a encore fait parler de lui cette année en France, c'est l'occasion de signaler, en sociologie des religions, la très stimulante contribution, en anglais, de Mark Jennings (Murdoch Univ., Australie) dans le n°2015/1 de Social Compass.

Réfléchissant à partir du cadre d'analyse de Durkheim, il fait l'hypothèse dans son article que le pentecôtisme s'est approprié une part du rôle que Durkheim dévoluait à la société séculière, et à renforcé le lien entre expérience effervescente et transcendance, démentant le scénario d'une sécularisation inéluctable de la modernité.

Lien. 

19/03/2015

La double impasse: lire l'auteure franco-tunisienne Sophie Bessis

arton9267.jpgLa Tunisie est très cruellement frappée, à son tour, par la violence aveugle du djihadisme (attentats du Musée du Bardo). Raison de plus pour rappeler la force de la culture et des valeurs d'un peuple tunisien qui a produit, et produit toujours, moult intellectuel(les), à l'image de Sophie Bessis, agrégée d'histoire franco-tunisienne et auteure de La double impasse, L'universel à l'épreuve des fondamentalismes religieux et marchand (La Découverte, 2015).

Un ouvrage très stimulant qui a le grand mérite d'interroger non seulement le fondamentalisme religieux, mais aussi le "fondamentalisme marchand" (qu'on refuse souvent de voir) qui travestit les idéaux émancipateurs auxquels l'Occident a cru.

Lire la suite

06/12/2014

Laïcité, protestantisme et modernité, débat à l'IPT (Paris)

Qu'on se le dise! Superbe soirée débat en perspective le 8 décembre 2014 à l'IPT (Bd Arago, Paris) avec Valentine Zuber, Philippe Gaudin et Vincent Peillon (cliquer ci-dessous pour agrandir).

IPT Event - 2014 December 8.jpg

29/07/2014

Modernités plurielles au Centre Pompidou (Paris)

Modernités plurielles.jpgLes vacances nous donnent l'occasion de (re)découvrir musées, patrimoine et carrefours culturels, comme le Centre POMPIDOU à Paris (Beaubourg), qui reconfigure ses collections sous l'angle des MODERNITES PLURIELLES (1905-1970).

L'idée est de décentrer le regard et de "décoloniser l'art" en valorisant notamment les apports asiatiques, africains, latino, rejoignant, sous l'angle de l'art, ce que Schmuel Eisenstadt a fait pour la sociologie générale et la sociologie des religions au travers d'une réflexion sur les "modernités multiples" (lien) qui désoccidentalise utilement le regard.