Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2006

Scoop : une enquête décapante sur l’usage des médias chrétiens aux USA

medium_images-2.jpgJ’aime les brocantes picardes. Un des invariants rencontrés, c’est la vente au kilo de livres religieux (missels, catéchismes etc.). Les «vieux» ont lu ça dans le temps, les jeunes, aujourd’hui, s’en débarrassent. Et si, aux États-Unis, c’était l’inverse ? Une récente enquête sur l’usage des médias chrétiens, publiée le 27 juin 2006, semble l’indiquer, en tout cas en ce qui concerne les milieux évangéliques.

Lire la suite

28/06/2006

France 3, Finkielkraut 1

medium_h_2_ill_789020_trio.jpgAllez les Bleus ! Dans ma note précédente, je rappelais que toute équipe qui va loin dans ce Mondial de foot trouvera le Brésil sur sa route. Ce sera le cas des Français, grâce à leur belle victoire hier soir contre l’Espagne. Espérons que ce succès du 27 juin 2006 rabattra un peu la superbe des apôtres de la haine de soi, des chantres de l’auto-dénigrement, qu’on a beaucoup entendus jusque-là.

Lire la suite

24/06/2006

Le buteur brésilien qui "parle toujours de Dieu"

medium_Kaka.jpgL'équipe de France, enfin qualifiée, poursuivra-t-elle son ascension vers les sommets ? Après la victoire des Bleus contre le Togo, les paris sont ouverts. Une quasi-certitude, toute équipe qui ira loin dans ce Mondial de foot 2006 risque de rencontrer sur sa route le Brésil, archi-favori. Dans L’Equipe de lundi dernier (19 juin), un de ses joueurs phares s’est exprimé sur une pleine page (p.11). Il s’agit de Ricardo Izecson dos Santos Leite, surnommé Kaka (le surnom passe mieux en portugais qu’en français). Ce qui a attiré mon attention, c’est que ce joueur exprime, dans son interview, une foi religieuse intense. Titre : « J’ai gardé mes valeurs ».

Lire la suite

16/06/2006

Programme ultra-modernité : deux dernières réunions pour 2005-2006

Le programme « Religions et religiosités minoritaires en ultra-modernité » développé dans notre laboratoire GSRL a terminé l’année 2005-2006 par deux réunions, les 4 mai et 12 juin 2006. Animées par Françoise Lautman, Régis Dericquebourg et Patricia Birman (trois chercheur(e)s rattaché(e)s au GSRL), ces deux réunions ont chacune été suivies par une grosse douzaine de participants qui ont contribué, par leurs questions, à faire avancer la réflexion.

medium_Lautman_Dericquebourg_Birman.jpg

De g. à dr. :

Françoise Lautman, Régis Dericquebourg, Patricia Birman

 

Lire la suite

15/06/2006

Une "Royal" pour la France?

Nos amis britanniques parlent souvent de leurs "Royals", pour désigner leurs têtes couronnées. En version républicaine, la France aura-t-elle bientôt les siens, ou plutôt la sienne?

Dans ce débat de plus en plus sérieux, une note de légèreté avec cette affiche pastichée, à partir du film de Valérie Lemercier, "Palais Royal". Je précise que je ne partage pas le slogan central, et que pour ma part, ces "Royal" de France, à commencer par Ségolène, m'inclinent plus au "oui" qu'au "non". Surtout quand on voit quelles seraient les alternatives 2007....

medium_pas_les_royal1.jpg

 

08/06/2006

Pourquoi j'ai refusé l'offre de la MIVILUDES

Par décret du 28 novembre 2002, le Premier Ministre a institué la MIVILUDES, mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires. Je ne suis pas de ceux qui en contestent la légitimité. En tant que citoyen tout comme en tant que chercheur au CNRS, je suis conscient qu'il peut exister des dérives sectaires, et il m'apparaît normal que la République se penche sur la question dans le but d'informer et de veiller au respect des libertés. Ce qui me pose problème en revanche, c'est quand l'Etat sous-utilise les chercheurs spécialistes du religieux. Avec la MIVILUDES, c'est malheureusement le cas actuellement. Après une phase d'amélioration des rapports, les choses se sont déteriorées au point qu'à l'heure actuelle, si un chercheur en sciences sociales des religions acceptait un poste au conseil d'orientation de la MIVILUDES, ce serait essentiellement pour servir de caution isolée. C'est pourquoi, bien qu'on m'ait fait l'honneur de me proposer un siège au conseil d'orientation de cette structure, j'ai décidé de refuser. Avec d'autres, j'appelle à une remise à plat du mode de fonctionnement. Ce souci d'un débat public me conduit à mettre en ligne ci-dessous le courrier que j'ai adressé au président de la MIVILUDES. Vous pourrez ainsi juger sur pièce et participer au débat citoyen qui nous concerne tous.

Lire la suite