Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2018

Jésus-Christ nommé pasteur principal d'une megachurch baptiste (USA)

dan-lian-brad-cooper-clayton-king.jpgLe monde des megachurches états-uniennes semble être entré dans une crise systémique du leadership (multiplication de scandales, et de cas psychiatriques -mental illness issues-). Signalons dans ce contexte cette initiative originale: la plus grosse megachurch baptiste états-unienne, NewSpring, en Caroline du Sud (30.000 fidèles chaque semaine) vient de nommer..... Jésus-Christ comme "senior pastor" (pasteur sénior).

Cette nomination intervient après la démission du pasteur fondateur Perry Noble, englué dans différentes affaires et finalement interné en hôpital psychiatrique. Une décision accélérée aussi par la découverte d'un trou de 47 millions de dollars dans la caisse...

Nommer Jésus-Christ comme pasteur principal de cette megachurch états-unienne fait passer, dans ce contexte, un triple message: rappeler qu'en-dehors du Christ, l'infaillibilité pastorale, pour un chrétien n'existe pas; baisser les coûts; éviter le culte du leader humain.

Lien.

18/01/2018

Edwin Hawkins (1943-2018)

Edwin Hawkins.jpgEdwin Hawkins, chanteur de Gospel particulièrement connu pour son réarrangement de la chanson Oh Happy Day (hymne du XVIIIe siècle), est mort lundi dernier en Californie à l’âge de 74 ans.
Considéré comme un des pères du Gospel contemporain, Hawkins, de confession protestante, s'est fait un nom à tout jamais pour sa nouvelle interprétation de Oh Happy Day (1969). Ce chant est profondément centré sur le Christ et la rédemption.... mais beaucoup en ont oublié le sens lorsqu'ils écoutent ce Gospel enjoué.
 
Pour la petite histoire, le 6 mai 2007, Miss Dominique et Jane Manson avaient interprété Oh Happy Day sur la Place de la Concorde, le soir de l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République française.... A la stupeur de certains auditeurs, elles avaient remplacé, dans la chanson, Jésus par Sarkozy!
 
Plus sérieusement, signalons ceci: Denis-Constant Martin, dans un excellent livre intitulé Le Gospel afro-américain (Acte Sud, 1998), cité dans Gospel et francophonie, évoque à plusieurs reprises Hawkins.
Le CD qui accompagne le livre propose un enregistrement de Hawkins, qui interprète... Oh Happy Day.
 

06/09/2016

De LUTHER à ERIC CELERIER: Marie, exemple de foi en Jésus

Luther.jpgLa figure de Marie, très présente dans le Nouveau Testament, reste très controversée chez beaucoup de protestants (évangéliques ou non) en raison du culte dont elle a peu à peu fait l'objet au sein de la tradition catholique. Pourtant, aux débuts de la Réforme, Martin Luther, grand lecteur de la Bible, n'avait pas hésité à écrire un vibrant hommage protestant à cette mère de famille, comprise et présentée comme un exemple de foi en Jésus (Commentaire du Magnificat).

C'est aujourd'hui dans le même esprit qu'Eric Célérier s'intéresse à Marie.

Figure majeure du renouveau évangélique en francophonie depuis 20 ans via le puissant portail TopChrétien qu'il a fondé avec son équipe, Eric Célérier souhaite créer un site intitulé ConnaîtreMarie.com, dans le but d'orienter, par l'exemple biblique de Marie, vers Jésus.

Cette démarche évangélique audacieuse, dénuée de sectarisme, se veut ouverte au monde catholique, associé au projet via la Communauté de l'Emmanuel, qui a invité Eric Célérier à prêcher le 28 juillet 2016 à Paray-le-Monial (lien).

De quoi susciter espoirs, questions et critiques, auxquelles Eric Célérier répond sur le site Infochrétienne (lien).

Lire la suite

15/10/2015

"Dieu au risque de la religion", scruté par un ouvrage collectif

51tQ8bgFE2L._SX304_BO1,204,203,200_.jpg"Il y a comme deux inventions chrétiennes de la religion en tension l'une avec l'autre. D'une part, celle de l'Evangile comme critique et véritable conversion, sinon subversion de la religion, qui n'empêche pourtant pas Jésus d'observer la Loi et le culte du Temple, non sans certaines transgressions particulièrement significatives. D'autre part, l'invention d'une religion chrétienne qui advient assez rapidement après Jésus et qui prendra tous les traits de la religion et au sein de laquelle, à moins que ce soit malgré elle, l'Evangile est transmis".

C'est par ces lignes stimulantes que commence la 4e de couverture de l'ouvrage collectif Dieu au risque de la religion (Academia, 2014), publié sous la direction de Benoît Bourgine, Joseph Famerée et Paul Scolas, avec notamment la participation de Jean-Paul Willaime, du GSRL.

11/05/2015

Les évangéliques américains et les "politiques de l'Apocalypse"

9780674048362-lg.jpgUn des débats qui agitent les chercheurs au sujet des évangéliques est celui-ci:

-Certains estiment que leur accent sur la "nouvelle naissance" et la bénédiction de Dieu est un christianisme sécularisé, mondanisé, rapproché des valeurs de la société de consommation.

-D'autres reprochent aux premiers de confondre cause et conséquence, et voient au contraire dans l'évangélisme un réenchantement du monde, à partir d'une mise en avant de normes extramondaines. Les conséquences intramondaines ne se comprennent, pour eux, qu'à partir des croyances évangéliques dans la réalité surnaturelle de Dieu.

Professeur d'histoire à Washington State University, Matthew Sutton appartient à la seconde école, et met en avant, dans une très riche synthèse publiée aux Harvard University Press, l'importance explicative de la croyance dans l'Au-delà, dans l'invisible révélé, aux yeux des chrétiens, par l'Apocalypse (dernier livre de la Bible).

A ses yeux, c'est en fonction du retour de Jésus-Christ et des fins dernières que se sont positionnés les évangéliques américains dans leur engagement.

Un livre important (lien).

29/03/2014

Les évangéliques à la conquête du monde ? Grand format TV5 MONDE

05/11/2013

Impasse parisienne visitée par Jésus

Vu à Paris hier (4 nov. 2013) entre la Gare du Nord et la Place de Clichy, à l'entrée de l'impasse du Cadran.

jésus, Paris, impasse, gare du nord, sébastien fath, place de clichy, impasse du cadran, 18e arrondissement

30/03/2013

Mini-série Bible (History Channel): Satan aurait-il un air d'Obama?

Obamasatan.jpgC'est l'énorme BUZZ dans l'Amérique chrétienne: une série TV très populaire consacrée à la Bible, actuellement diffusée sur History Channel, regardée par 80 Millions d'Américains (!), a diffusé la semaine dernière un épisode confrontant Jésus et Satan....

Il se trouve que Satan y affiche un teint cuivré, et cultive un air de ressemblance, selon certains, avec Barack Obama!

Pas besoin d'aller plus loin pour que la polémique fasse les titres aux Etats-Unis, et le menu des talk-shows comme celui de Sean Hannity sur FoxNews, qui recevait mercredi dernier Roma Downey, co-auteur de la série, catastrophée par la rumeur de ressemblance, qui occulte selon elle la seule personne majeure de la série, Jésus-Christ lui-même.