Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2018

Les 'archives juives', miroir du rapport des Juifs à l'Etat et à la Nation

archiv.jpgMathias Dreyfuss (EHESS, Musée National d'Histoire de l'Immigration) et Martine Cohen ont le plaisir de nous convier à une Journée d'étude sur "Les 'archives juives', miroir du rapport des Juifs à l'Etat et à la Nation".

Cette Journée s'inscrit dans le cadre du programme "Judaismes contemporains" du GSRL et se déroulera dans les locaux du Laboratoire, Le GSRL, 27 rue Paul Bert à Ivry-sur-Seine.

Lien (programme PDF).

20/12/2017

Religions des Parisiens, des dynamiques pérennes de recherche

Les religions des parisiens.jpg

Ma collègue Martine Cohen et moi-même avons dirigé pendant plus de huit ans le programme de recherche  GSRL "Dieu change à Paris, les mutations religieuses et laïques en île-de-France". C'est avec une satisfaction particulière que nous participons hier et aujourd'hui au colloque "Les religions des parisiens", organisé dans le superbe cadre du Petit Palais, à Paris.

Programmé sur trois années (2017, 2018, 2019), ce cycle pérennise et amplifie des dynamiques de recherche auxquelles nous sommes attachés, Martine et moi-même. Alors que notre programme GSRL Dieu Change à Paris touche désormais à sa fin (pour laisser de l'espace à d'autres recherches), l'élan, lui, continue!

Lien vers le programme "Les religions des parisiens".

25/06/2015

Réunions de juin du programme GSRL "Dieu Change à Paris"

dieu change à paris, sébastien fath, martine cohen, gsrlIl y a bien longtemps que ce blog n'a plus signalé les activités du programme GSRL "Dieu Change à Paris", coordonné par Martine Cohen et votre serviteur. 

A l'occasion de deux réunions tenues en ce mois de juin, l'un par Martine Cohen sur la synagogue de la Victoire à Paris (lien), l'autre par Jessica Roda sur le Festival des Musiques sacrées (lien), rappelons tout l'intérêt de ce très vaste champ de recherche.

 

Lien.

17/01/2015

A lire: "Les assassins étaient-ils des musulmans ou des fous?"

CM_Capture_1.jpgFace aux débordements effroyables dont malheureusement les religions sont parfois capables (car la religion n'est pas nécessairement bonne, faut-il le rappeler?), la peur de l'amalgame est toujours là.

Il est important, dans ce contexte, de rappeler que l'engagement de certains baptistes dans le Ku Klux Klan (secte raciste et violente aux Etats-Unis) ne doit pas conduire à pointer du doigt tous les baptistes. De même, les exactions violentes de certains juifs extrémistes ne doivent pas décrédibiliser tous les juifs. Idem pour l'inquisition, oeuvre catholique au Moyen-Âge, mais qui ne représenta pas tous les catholiques. 

Certains croient bon, toujours en prétendant éviter l'amalgame, de surenchérir et de carrément dénier le caractère religieux et confessionnel des actes violents commis. Est-ce tenable? Ou n'est-ce qu'une piètre malhonnêteté intellectuelle qui fait plus de mal que de bien?

Il faut lire, à ce sujet, la très pertinente chronique de ma collègue Martine Cohen (GSRL) dans le Huffington Post (lien).

02/06/2014

Les enjeux de l'élection du prochain grand rabbin de France

images.jpegTout comme le protestantisme, le judaïsme n'échappe pas aux défis d'une régulation sans "succession pontificale" ni Magistère incontesté. 

Alors que l'élection du prochain grand rabbin de France s'annonce actuellement dans un climat mouvementé, prenons du recul avec le regard sociologique d'une excellente spécialiste, ma collègue GSRL Martine Cohen. Dans le prolongement de ses analyses sur le judaïsme français et sur
l'évolution de la place du Consistoire (lien), voici une tribune sur les enjeux de l'élection du prochain grand rabbin de France, parue avant-hier dans le Huffington Post (lien).

08/04/2014

HDR pour Martine COHEN sur le franco-judaïsme

CM_Capture_1.jpgC'est une figure centrale du laboratoire GSRL qui a soutenu hier à Paris (rue Pouchet) son HDR (Habilitation à Diriger des Recherches).

Au terme de 4H30 passionnantes, ma collègue et amie Martine COHEN (ci-contre) a obtenu le précieux sésame qui permet de diriger des thèses, après avoir traité dans son mémoire inédit et son propos des "recompositions du franco-judaïsme, pour une sociologie politique du judaïsme français organisé depuis 1945". Félicitations Martine!

Lire la suite

31/12/2013

Juifs de France, du judaïsme confessionnel au pluralisme

france,judaïsme,juifs,martine cohen,observatoire des religions et de la laïcité,cierl,orela,bruxelles,université libre de bruxellesDans l'étude du fait religieux, les mises en perspective synthétiques nous manquent souvent.

Grâce à ma collègue Martine Cohen (GSRL), on lira avec profit "Les Juifs de France, du judaIsme confessionnel au pluralisme religieux et culturel".

Publié sur l'excellent site de l'Observatoire des Religions et de la Laïcité (ORELA, dépendant du CIERL, laboratoire bruxellois rattaché à l'ULB), ce texte résume le mémoire d'HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) que ma collègue a récemment déposé. 

Lien.

03/06/2013

Programme Dieu change à Paris (GSRL): tous les compte-rendus

Dieu_Change_a_Paris.jpgLe programme de recherche du laboratoire GSRL "Dieu change à Paris", dont Martine Cohen et moi-même nous occupons depuis plusieurs années,  a pour (bonne) habitude de publier des compte-rendus pour chacune de ses réunions.

Mais quelques réunions étaient passées entre les mailles du filet. Les compte-rendus sont désormais au complet, disponibles en lien sur le site du GSRL ou directement sur le blog "Dieu Change à Paris" (lien ici).

Juifs noirs à Paris, dominicains parisiens, raëliens, Paris juif de la Belle époque etc... Tout est désormais consultable, une manière de mettre en valeur "la recherche en train de se faire".

27/03/2013

Du nouveau dans le programme GSRL "Dieu Change à Paris"

1640913976.jpgIl est temps de donner des nouvelles du programme de recherche GSRL dont je m'occupe avec ma collègue Martine Cohen, intitulé "Dieu Change à Paris (mutations religieuses et laïques en région parisienne)".

Après des débuts 2013 compliqués, "ça repart" ! Deux dates de rencontre ont été programmées (et bientôt une troisième).

Lien ici pour plus d'info.

22/06/2012

6e réunion du programme "Dieu Change à Paris" (2011-2012)

Dieu_Change_a_Paris.jpgDans le cadre du laboratoire GSRL, Martine Cohen et votre serviteur animons un programme "Dieu Change à Paris", consacré aux mutations religieuses et laïques dans la capitale. 

Sa dernière réunion pour l'année 2011-2012, "bilan et projet", se tiendra lundi 25 juin 2012.

L'information est disponible sur le site du programme DCP (cliquer ici). 

09/06/2012

Rôles féminins et masculins dans les églises africaines parisiennes

Les fidèles lectrices et lecteurs de ce blog savent qu'avec Martine Cohen, j'ai le plaisir de coordonner, dans le laboratoire GSRL, un programme intitulé "Dieu change à Paris".

adoration.jpgC'est dans ce cadre que Yannick Fer et Gwendoline Malogne-Fer ont organisé à Paris, le lundi 14 mai 2012, une après-midi d'étude sur le thème suivant : "Rapports de genre et enjeux de pouvoir dans les Églises africaines à Paris".

Intervenaient Bernard Coyault, Baptiste Coulmont, Damien Mottier, Maïté Maskens et Sandra Fancello. Bonne nouvelle! Le compte-rendu est disponible sur le blog dédié (cliquer ici).

26/01/2012

Quand les sénateurs socialistes piétinent la laïcité

images_25.jpgLes choses sont dites en termes très veloutés (ironiques?) sur le site du Monde des religions, où l'on titre sur le fait que "les assistantes maternelles sont priées de se plier au principe de laïcité" (sic).

Mais on devrait le dire bien plus crûment: ce sont les sénateurs socialistes français qui seraient bien inspirés de se plier au principe de laïcité, qu'ils viennent de piétiner en cherchant à contraindre par la loi (article 3 de la proposition de loi de 17 janvier 2012) les assistantes maternelles à... bafouer l'esprit de la laïcité républicaine.

Lire la suite

30/11/2011

Ne pas mettre la charia avant l'hébreu

P1190783.jpg"Ne pas mettre la charia avant l'hébreu"...

Ce jeu de mot est fondé sur une quasi homophonie avec le proverbe français "ne pas mettre la charrue avant les boeufs". Il est évidemment à prendre au second degré (quoique).

Il s'affiche en ce moment sur les murs de mon laboratoire GSRL dans un dessin de Miège, au côté d'une caricature de Chedly Belkhamsa (fort réussie aussi), illustrant la chaleureuse main tendue des islamistes ("allez, tope-là, on n'est pas des monstres")... et les réactions de prudence que cette main suscite.

Qui a dit que les sciences sociales, c'était rébarbatif?

Lire la suite