Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2015

France: l'écroulement d'un messianisme politique qui a floué le peuple

Résultats.pngQuel que soit le résultat du second tour des Régionales, demain, la population française semble avoir tourné la page du messianisme national qui donnait au Politique la prétention de changer la vie.

Elu sur cette thématique en 2012 (cf son Discours du Bourget et "le changement, c'est maintenant"), François Hollande et consors se sont fracassés sur le réel: un chômage de masse aux effets dramatiques, une activité découragée par la paperasserie et les charges, une école républicaine vouée au nivellement par le bas (incurie de la réforme des programmes, fin des bourses au mérite, des internats d'excellence, etc...), un Etat obèse, paternaliste et très mal contrôlé, une liberté d'expression à géométrie variable, une classe politique pléthorique et dépassée par les enjeux (hormis certains élus locaux), et un record de prélèvements obligatoires (2e rang mondial, OCDE).

Le FN, parti xénophobe, démagogique et nocif aux valeurs de la République, n'est pas la solution. Mais la seule indignation morale ne sert plus à rien. Géraldine Dalmas-Moreynas l'a bien résumé dans Le Monde: "La France a tourné le dos à ses élites. Comment ne pas la comprendre?" (lien).

Post-Scriptum: en juillet 2012, un amendement proposait le contrôle des frais professionnels des députés (à l'enveloppe considérable). L'immense majorité de la gauche et de la droite parlementaire ont voté contre. Seuls 24 députés ont voté pour, dont les deux députés... du Front National, Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard... (lien).

 

18/04/2015

"La politique n'a pas à englober tout le reste"

Sebastien-Fath-Il-faut-laisser-aux-religions-la-possibilite-de-ne-pas-cautionner-toutes-les-lois_article_main.jpgSuite à la diffusion d'une Proclamation humaniste des cultes, au nom de "Nous, le Peuple" (avec un P majuscule et une interdiction de rire), une première réaction publiée dans ce blog (lien) trouve aujourd'hui un prolongement dans les colonnes du quotidien La Croix, via un entretien avec Loup Besmond de Senneville.

Lien.

10/04/2015

Religions! Prière de signer la "proclamation humaniste des cultes"!

BlBiSaeHtXjxuCNrMNxsIDl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9.jpegDans les semaines de confusion et d'émotion qui ont suivi les attentats de janvier 2015 en France, des initiatives tous azimuts ont fleuri, souvent à la va-vite, pour essayer d'ouvrir des perspectives de guérison.

Pays sécularisé (très) et laïque (pas assez), la France est aussi un creuset de l'humanisme au sens de la Renaissance, à savoir une conception du monde qui place au centre la dignité et le développement de l'être-humain.

D'où cette initiative, qu'on n'imaginerait guère ailleurs qu'en France, d'une "proclamation humaniste" à faire signer aux religions.

Lire la suite

05/01/2013

Catholicisme & mariage gay: athéisme pieux et prostituée chrétienne

catholicisme, église catholique, france, mariage, homosexualité, homoparentalité, manif pour tous, diocèse catholique de nanterre, nanterre, gérard daucourt, évêque, épiscopat, civitas, femen, emile poulatLu cette semaine, grâce à la "Matinale" de l'hebdomadaire La Vie, la chronique de Gérard Daucourt, évêque catholique du diocèse de Nanterre (Hauts-de-Seine), qui oppose "l'athéisme pieux" et la "prostituée chrétienne".

Selon lui, l'athée pieux "défend des valeurs" rattachées au christianisme, entre véhémence et générosité, mais ne croit pas que "Christ est vivant".

La prostituée chrétienne, en revanche, "commet des péchés", peine à s'en sortir, mais espère et croit au Christ. (PDF du texte ici).

Y aurait-il un lien quelconque avec le débat sur le mariage gay?

Lire la suite

29/07/2012

Nouvelle parution sur la laïcité postchrétienne

9782296994546r.jpgOn a déjà signalé dans ce blog ses deux ouvrages précédents, parus en 2006 et 2009.

Jamais deux sans trois, avec son Essai sur la laïcité postchrétienne (L'Harmattan, 2012), Gérard Fath nous propose de poursuivre la réflexion, sur un axe plus théorique, autour de l'exigence laïque en milieu scolaire.

Une exigence qui vise, non pas à "en finir avec la fameuse neutralité laïque", mais à la "revitaliser" (p.205) sur la base d'une "mise en place suffisante de médiations d'ordre symbolique" (p.206).

L'ouvrage venant de paraître, on attendra quelques mois pour en proposer une fiche de lecture... Car c'est le livre lui-même qu'il faut lire!

07/12/2011

Eveil critique contre "pensée captive"

9782296099852FS.gifIl n'existe pas de "savoir pur", exempt de croyance. Dès lors, le pédagogue peut-il se permettre de "faire comme si" la croyance était quantité négligeable?

Comme si "tout un univers de valeurs et de croyances" était simplement neutralisé, "indifférencié, et finalement soustrait à la réflexion commune" (p.29)?

La réponse est non. Pour en savoir plus, et mesurer le défi pédagogique face à la "pensée captive" (Desanti), on lira avec profit Gérard Fath, Laïcité et pédagogie, Paris, L’Harmattan, 2009 (216p), qui prolonge La table brisée (2006).

En voici une fiche de lecture.        Télécharger.

06/12/2011

Ecole et laïcité, la table brisée ?

école, France, laïcité, république, gérard fath, espace axiologique, valeursL'actualité scolaire française, depuis quelques années, n'incite pas à l'optimisme. Alors que la crise du modèle scolaire républicain bat son plein (le nivellement par le bas ayant accru les inégalités), les slogans simplistes, à droite comme à gauche, ne manquent pas. Et si on prenait un peu de hauteur?

Pour cela, je vous propose, aujourd'hui et demain, deux fiches de lecture.

Elles portent sur les deux livres publiés par Gérard Fath, professeur émérite à l'Université de Nancy II, philosophe de formation et spécialiste en sciences de l'éducation.

Lire la suite