Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2018

Découvrir les athées par les textes (Hors Série du Point)

Capture d’écran 2018-01-15 à 23.15.28.jpgL'Egypte a fait savoir récemment qu'elle entendait durcir encore sa législation (déjà sévère) à l'encontre des athées (lien), quitte à aller jusqu'à interdire l'athéisme...

L'occasion de mieux découvrir une minorité convictionnelle qui n'a pas la vie si facile: les athées, méconnus, et parfois persécutés ouvertement. Le Point leur consacre un beau hors-série dont voici le début de l'argumentaire, ci-dessous:

Croire ou ne pas croire en Dieu, telle est la question… À l’heure du retour en force des religions, à qui donner raison? À ceux qui croient en Dieu ou aux autres, ceux qui n’y croient pas ou pas vraiment?

Les premiers tiennent le haut du pavé, et leurs textes sacrés encombrent les bibliothèques. Les autres, les athées, les agnostiques ou les indifférents sont minoritaires et mal connus. Leurs livres ont souvent été détruits, brulés, effacés de nos mémoires. D’où l’envie du Point de les faire découvrir dans ce nouvel opus de la collection Le Point Références: Vivre sans Dieu.

Lien.

15/01/2018

Pentecôtisme & rhétorique antisorcellaire, lire Sariette Batibonak

9782343128443r.jpgAu Cameroun, l'accompagnement à la fois spirituel, psychologique et moral des croyants à la recherche du "royaume des cieux" s'accompagne, dans beaucoup d'églises de type pentecôtiste ou prophétique, d'un discours anti-sorcellaire aux multiples facettes.

 

A partir d'un état des lieux de ces questions sorcellaires, Sariette Batibonak, docteure en Anthropologie (2015) et auteure très appréciée d'une contribution au n°252 d'Afrique Contemporaine consacré aux nouveaux christianismes en Afrique (lien), partage dans ce livre son analyse de l'émergence des pentecôtismes camerounais sous le prisme du combat anti-sorcellaire.

 

Lien.

14/01/2018

Prix international 2018 de la bande dessinée chrétienne pour John Bost

downloaded_7_17602.jpgIl y a sept mois, ce blog signalait la parution d'un excellent roman graphique à caractère historique, consacré au pasteur revivaliste John Bost (1817-1881), figure majeure du protestantisme social français au XIXe siècle (lien).

Le portail Evangeliques.info nous signale que cette oeuvre de Vincent Henry et Bruno Loth vient d'être primée au festival de la BD chrétienne d'Angoulême (qui précède de quelques jours le festival international de la BD).

Lien.

13/01/2018

Colloque pragmatisme et religion

Capture d’écran 2018-01-12 à 23.09.26.pngChez John Dewey, théoricien du pragmatisme (ci-contre), l’attitude pragmatique est présentée comme l’opposé de la théorie spectatoriale de la connaissance. Connaître n’est pas voir, comme c’est par exemple le cas dans le cadre d’une compréhension schématique et extrêmement simpliste de la tradition cartésienne (Descartes comparait les idées à des sortes de tableaux), mais agir. Cela conduit à relativiser la notion de vérité, ce qui fut, du coup, le signe principal de reconnaissance de l’appartenance au pragmatisme (cf. Jean Foucart).

Pour en savoir plus sur les enjeux pragmatisme / religion, un beau colloque "Pragmatisme et religion" est organisé à Paris les 25 et 26 janvier 2018 (organisation Oriane Elatri et Romain Mollard), avec notamment un soutien du GSRL.

PDF.

12/01/2018

Le phénomène Hillsong: article de Sociology of Religion

Capture d’écran 2018-01-11 à 23.06.14.pngEn quelques années, la megachurch australienne Hillsong s'est acquise une audience mondiale, et attire de plus en plus l'attention des chercheurs. Actrice d'une réélaboration de l'évangélisme sur la base d'un pentecôtisme adouci, charismatisé, laissant large part à l'émotion, le bien-être et la musique, Hillsong combine approche théologique et commerciale, leadership pastoral et redéfinition de l'église.

Gérardo Marti, responsable de la revue Sociology of Religion, publie dans la dernière édition de cette revue un article de fond qui éclaire ce phénomène.

A lire (en anglais).

11/01/2018

Quis ut Deus? Antijudéo-maçonnisme & occultisme en France

Capture d’écran 2018-01-10 à 23.36.42.pngA la fin du Second Empire, un polémiste français, Henri-Roger Gougenot des Mousseaux, dénonce pour la première fois dans un volumineux ouvrage la parenté entre les juifs, les francsmaçons et les occultistes et leur prétendue collusion pour détruire le monde chrétien. Cet amalgame trouve progressivement sa place au sein de la littérature contre-révolutionnaire et antimoderniste catholique (...).

Fruit d'une décennie de recherches, la présente étude retrace l'histoire de cette étrange littérature, de ses tenants et des mouvements qui s'en réclament. Elle restitue les enjeux qui éclairent leurs actions..."

Une somme d'une qualité exceptionnelle, publiée en deux volumes dans les prestigieuses éditions Belles Lettres, qui éclaire des enjeux brûlants avec l'érudition sûre du chercheur confirmé.

Bravo et merci à l'historien Emmanuel Kreis (de l'EPHE).

Lien.

10/01/2018

TENOUA, "atelier de pensée(e)s juive(s)

Tenoua.jpgConnaissez-vous le magazine TENOUA, "atelier de pensée(e)s juive(s)?

Quant à moi, je ne l'ai découvert que récemment, et je vais rattraper le temps perdu. Car cette excellente revue de fond, à la charte graphique soignée, nourrit la réflexion en articulant sciences humaines, spiritualité et actualité.

Dans le dernier numéro, on retrouvera notamment de nombreuses analyses stimulantes sur le messianisme et ses déclinaisons religieuses et (plus ou moins) séculières.

 

Lien.

09/01/2018

France Gall (1947-2018)

images.jpgLe décès de la chanteuse France Gall, le 7 janvier 2018, dépasse largement le cadre de la variété. Muse de Michel Berger, lequel avait grandi dans une famille judéo-protestante (Haas-Hamburger), France Gall avait su dépasser le simple "divertissement" pour traiter, dans ses chansons populaires des années 1980, d'enjeux de développement, d'interculturalité, d'écologie.

Avec Michel Berger, elle portait une attention toute particulière pour l'Afrique subsaharienne, qu'elle avait appris à connaître en profondeur, au travers de titres comme Babacar ou Azima.

N'hésitant pas à questionner les évidences consuméristes (chanson "Résiste", 1981), elle interrogeait ainsi ses contemporains: "Tant de libertés pour si peu de bonheur".

Lire en complément ce bel article du Monde, "France Gall et l'Afrique flamboyante" (lien), et cet interview à La Voix du Nord de Bertrand Dicale, par ailleurs excellent maître d'oeuvre de l'émission "Ces chansons qui font l'actu", sur la radio France Info (lien).

08/01/2018

"2018 : vingt protestants s’adressent à Emmanuel Macron"

macron-lettres.jpgPour inaugurer la nouvelle année, vingt chroniqueurs et chroniqueuses de Réforme ont pris la plume pour interpeller le président, qui avait salué en septembre dernier le rôle de vigie que savent endosser les protestants.

 

Lire la suite ici (hebdo Réforme)

 

Lien

 

06/01/2018

Luther et Calvin par Yves Krumenacker

Capture d’écran 2018-01-05 à 22.54.08.jpgIl ne faudrait pas tourner définitivement le dos à l'année 2017, riche en commémorations protestantes, sans saluer l'énorme travail d'auteur réalisé par Yves Krumenacker, qui a réussi le tour de force de publier en 2017 aux éditions Ellipses deux superbes biographies, l'une sur Martin Luther (ci-contre), l'autre sur Jean Calvin.

 

Réalisées avec une grande rigueur à partir de travaux précédents, étoffées et reconditionnées pour un large public éclairé, ces biographies valent le détour, et conservent une date de validité bien après l'année commémorative des 500 ans de la Réforme.

 

A découvrir!

 

05/01/2018

Pour la traçabilité des infos et la régulation du sponsoring

Capture d’écran 2018-01-04 à 22.44.47.jpgGrâce à Regardsprotestants, il faut lire l'excellente analyse de James Woody, publiée sur "Esprit de liberté".

Elle est intitulée "Contre une législation sur les 'fausses nouvelles'.

Sur la défense de la liberté d'expression, je partage totalement l'avis de l'auteur. Et ce blog a souvent pris position sur cette ligne. En revanche, je ne cultive pas la même inquiétude, sur le dossier évoqué, quant au risque de dérive liberticide. En regardant les choses dans le détail, on peut remarquer ces trois points:

1/ Sauf erreur, il n'est pas question d'un projet de loi contre les "fausses nouvelles", mais plutôt d'une loi qui limite le sponsoring opaque des fake news, ce qui est très différent; on n'est pas dans la police de la pensée, mais dans la régulation de la pseudo info-pub manipulatoire qui trompe le lecteur.

2/ Le sponsoring opaque massif de fake news (mais aussi parfois de publicité religieuse) est à certains égards comparable au commerce des indulgences au XVIe siècle, dénoncé par les Réformateurs. Pour accéder à ce que l'on convoite (tantôt le salut, tantôt l'info croustillante ou la renommée), on paye et on fait commerce, sans scrupules

3/ Le sponsoring massif et la non-traçabilité des fake news sur les réseaux sociaux (qui vont bien plus loin que ce que l'on a pu connaître avant la Révolution numérique) limitent en réalité la liberté d'information et de pensée. Réguler le sponsoring et demander la traçabilité des infos, tout en prenant soin de ne pas se prononcer sur une Vérité (sic) officielle, ce n'est pas censurer ou réduire la liberté, c'est la restaurer.

04/01/2018

L'ascendance juive du village gaulois

DSC08939.jpg

Quel savoureux clin d'oeil!

Dans le lourd passé antisémite français, l'imagerie gauloise a souvent été utilisée contre le "péril juif", à l'exemple de l'immonde affiche électorale d'Adolphe Willette, en 1889 (Lien), montrée dans une des salles du Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme à Paris (MAHJ). Grâce à la superbe exposition actuellement visible au MAHJ, on réalise aujourd'hui à quel point a compté l'ascendance juive de René Goscinny, créateur d'Astérix et de son célébrissime village gaulois d'Armorique, fleuron de l'identité française.

René Goscinny, au-delà du rire, MAHJ, exposition jusqu'au 4 mars 2018 (lien).

03/01/2018

Ces pionnières qui ont fait l'histoire (Sciences Humaines)

15105827183_GD49_100.jpgC'est un magnifique Grand Dossier que la revue Sciences Humaines nous propose depuis quelques semaines avec "Ces pionnières qui ont fait l'histoire", en vente jusqu'en février 2018.

On y retrouvera maintes personnalités que l'on croit connaître, sans toujours les connaître vraiment, dont plusieurs figures qui ont investi le champ du religieux (comme Jeanne d'Arc, p.32-33 ou Rosa Parks, p.68-69).

 

Lien.

02/01/2018

Lieux saints partagés en Europe (expo)

réforme,martine lecoq,immigration,europe,méditerranée,réforme,lieux saints,lieux saints partagés,musée de l'histoire de l'immigration,exposition,interreligieuxÀ notre époque où les religions font souvent parler d’elles dans le sens du pire, c’est-à-dire de l’intolérance, l’exposition du musée de l’Histoire de l’Immigration est un bain de fraîcheur sur les lieux saints partagés. Elle prouve que, depuis toujours, dans des lieux particuliers de l’histoire de la Méditerranée et de l’Europe, des croyants appartenant aux trois monothéismes ont su s’accorder avec bienveillance, tout en demeurant fidèles à leur foi. Plus discrètes que les conflits médiatisés, ces amitiés créatrices de lien spirituel, ces mains fraternelles sont sans cesse agissantes. 

Une belle introduction à l'exposition en cours au Musée de l'Histoire de l'Immigration à découvrir dans l'hebdomadaire Réforme, sous la plume de Martine Lecoq.

Lien.

01/01/2018

Bonne année 2018 ! Paix sur la terre !

#Anataban.jpg

(#AnaTaban; J.Aguer 2017)