Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2017

La politique, parlons-en! (dir. E. Van de Poll)

protestantisme, évangéliques, présidentielles 2017, France, cahiers de l'école pastorale, evert van de poll, croire publications, politique et religionEn ce contexte de campagne présidentielle 2017 en France, à noter ce livre collectif, édité par Croire-Publications dans le cadre des Cahiers de l'école pastorale, La politique, parlons-en! (208p, Hors Série n°18).

Ecrit par des auteurs très majoritairement évangéliques, cet ouvrage instructif éclaire sur les questions que se posent ces derniers, à l'image de l'éthicien Louis Schweitzer, qui relève:

"(...) Le risque est de se décider sur un seul critère qui nous semble essentiel: la sécurité et l'attitude devant les migrants ou la justice sociale, la mondialisation ou l'attitude devant tel problème de société comme les suites du mariage pour tous"....

Il ajoute: "il ne faudrait pas qu'une conviction forte ou qu'un engagement dans un domaine nous rende aveugles au reste de la réalité" (p.179).

 Lien.

07/03/2017

Kimbanguism. An African Understanding of the Bible

gampiot.jpgToutes mes félicitations à Aurélien Mokoko Gampiot pour la traduction et la publication en anglais de son livre Kimbanguism.An African Understanding of the Bible, The Pennsylvania State University Press, 2017 (Translated by Cécile Coquet-Mokoko).

 

A must-read!

 

Plus d'information ici (site du GSRL)

06/03/2017

Conférence SHPF sur Eugénie BOST

SHPF.jpg

04/03/2017

Polarisation autour du religieux en francophonie? (conf. J-P. Willaime)

canada, ottawa, université d'ottawa, francophonie, chaire de la francophonie, religion, laïcité, jean-paul willaime, gsrl, epheLe collège des Chaires de la francophonie de lʼUniversité dʼOttawa présente la Grande Conférence de la journée internationale de la francophonie, le 20 mars 2017

JEAN-PAUL WILLAIME  Professeur et Directeur de recherche émérite GSRL/EPHE, Paris, France
animera une conférence: Polarisation autour du religieux en francophonie? Les nouveaux défis de la laïcite

Terrorisme, débats houleux, interventions étatiques dans la gestion du religieux, polarisations des positions politiques et religieuses sur lʼimmigration et le vivre ensemble, voilà des phénomènes qui touchent
aujourdʼhui la francophonie toute entière...

Lien.

 

02/03/2017

Donald Trump et les religions (La Croix)

Donald TRUMP BIBLE.jpgA relever hier dans La Croix un très bon article de Marie Malzac sur le rapport entretenu entre Donald Trump et les religions. Le protestantisme n'y est pas évoqué, mais ce n'est sûrement pas un oubli, gageons qu'un autre article s'en charge.

Mon collègue Moktar Ben Barka, très bon spécialiste du champ nord-américain, y apporte une analyse éclairante. IL souligne notamment que «son univers religieux, inexistant, est par conséquent totalement incohérent».
«D’un côté, (Trump) affirme collectionner les bibles. De l’autre, il ne fait pas bien la distinction entre Ancien et Nouveau Testament, cite des passages bibliques de façon erronée, y compris en présence de pasteurs évangéliques spécialistes des Écritures... »

Lien.

01/03/2017

De LUTHER à LUTHER KING

Luther-MLK.jpg

Le Musée du Désert, qui fait mémoire de l'époque sombre où le protestantisme était hors-la-loi en France, parle aussi d'espoir. Et pour les 500 ans de la Réforme, il innove avec audace avec un Son et Lumière intitulé DE LUTHER à LUTHER KING.

Dixit l'hebdo Réforme: 300 figurants prévus, 54 acteurs, 50 choristes, un orchestre live et 6 danseuses: le site du Musée du Désert, à Mialet, s’apprête à renouer avec la tradition du son et lumière grâce à un grand spectacle qui s’y déroulera cet été. À partir d’un scénario et d’une mise en scène de Samuel Amédro (pasteur de l’ÉPUdF), secondé par Jean-Paul Pascal (de l’EPREF), il retracera une histoire protestante de la liberté de conscience. Un appel aux dons est lancé.

Lien.

 

27/02/2017

Un regard allemand sur l'évangélisme français

305542-Evangelikale-in-Frankreich.jpgNos voisins allemands ont longtemps considéré la France comme un pays fondamentalement catholique. Les choses changent depuis quelques temps, avec en particulier une attention vive portée à la croissance, il est vrai significative, du protestantisme évangélique français.

Un exemple cette semaine avec cet article publié dans le magazine allemand Life.de, qui évoque la "masse critique" désormais atteinte par l'évangélisme français.

Pour nos amis germanophones en particulier, mais aussi pour les autres qui savent utiliser GoogleTrad...

Lien.

22/02/2017

Une somme sur le protestantisme à Paris

couv-protestantsparis.jpgQuelles sont les dynamiques sociales, religieuses et spatiales observables aujourd’hui en terrain protestant parisien? Quelles relations les différentes Églises protestantes entretiennent-elles dans la capitale française?

Le protestantisme à Paris est traversé par une recomposition très active, liée entre autres aux migrations.

L’essor des Églises antillaises, africaines ou asiatiques, souvent d’orientation évangélique, et la diversité croissante (culturelle, mais aussi théologique) au sein de l’Église protestante unie de France bousculent l’ordre établi...

Pour en savoir plus sur le superbe ouvrage dirigé par Yannick Fer et Gwendoline Malogne-Fer, cliquer ici (GSRL).

19/02/2017

Recension: 'Gospel et Francophonie' dans Lire pour croire (LA CROIX)

CM Capture 1.jpgJe recommande de découvrir et lire les recensions du blog LIRE POUR CROIRE, qui reprend et complète la sélection de livres dans le domaine religieux que La Croix publie tous les jeudis dans son cahier «Livres et idées».

 

A noter dernièrement que David Roure, que je remercie pour sa lecture attentive, m'y a fait l'honneur d'une belle recension.

 

Elle est à lire ici (lien).

Et site de l'éditeur du livre Gospel et francophonie: Lien.

17/02/2017

Le Gospel francophone, vecteur d'une nouvelle fierté noire inclusive

gospel,gospel francophone,francophonie,francophonie protestante,francophonie évangélique,afrocultures,fierté noire,éditions empreinte,gospel et francophonieEn d'autres termes, qu'elle soit anglophone, hispanophone ou francophone, la musique Gospel est construite autour de l'enjeu de l'émancipation et de la libération. Il ne s'agit pas simplement de jouir. D'exprimer une émotion. De parler d'amour et d'eau fraîche. Cap sur la Terre Promise ! Avec, en fond sonore, le bruit des chaînes qui tombent, et l'éclat de rire des affranchis.(...) L'hypothèse générale qui se dessine, au terme du panorama, est la suivante: le Gospel francophone véhicule et révèle aujourd'hui, au coeur de la "société Monde" qui se construit dans son axe transatlantique, une nouvelle Fierté noire. C'est une Black Pride en version francophone et chrétienne. Par rapport à d'autres variantes, comme la Black Pride transnationale panafricaine et afrocentriste de type Cheikh Anta Diop, ou la veine revendicative issue des Black Panthers et de Nation of Islam, cette orientation partage des traits communs: elle valorise les identités noires, elle se joue des frontières, s'inscrit dans un scénario postcolonial. Elle se singularise cependant par quatre accents en partie spécifiques... (p.190-91)

La suite est à lire dans le chapitre 7 de Gospel et francophonie, une alliance sans frontière (ed. Empreinte Temps Présent 2016), p.189 à 211.

Ce chapitre s'intitule "Une nouvelle Fierté noire francophone".

Lien vers l'éditeur.

15/02/2017

Théologie(s) de la prospérité: au-delà des caricatures

visual.jpgLes Eglises n’entretiennent pas toutes le même rapport au succès, de même face à certains enseignements bibliques. Des exemples? Pensez à «Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme» (3 Jn 1, 12), ou encore: «Je suis venu afin que mes brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance» (Jn. 10, 10).
Dans certaines Eglises évangéliques, ces versets de la Bible sont peu lus, et encore plus rarement prêchés. Dans d’autres, ils sont appris par cœur et commentés très régulièrement. Pourquoi ce décalage? Il tient à une approche différente de la prospérité. Certaines Eglises la prônent, la souhaitent pour leurs membres. Quitte parfois à en faire une exhortation centrale, presque obsessionnelle.

D’autres se méfient de ce qu’elles appellent la «théologie de la prospérité», suspectée de détourner les fidèles du véritable Evangile, porteur d’un «Royaume» qui «n’est pas de ce monde» (Jn 18, 36). Mais que veut dire exactement cette théologie de la prospérité dans l’espace évangélique francophone?

Petit décryptage pour aller au-delà des caricatures (dans Christianisme Aujourd'hui, lien).

14/02/2017

Le Gospel: la résilience + l'espérance

gospel,gospel francophone,francophonie,francophonie protestante,francophonie évangélique,afrocultures,fierté noire,éditions empreinte,gospel et francophonie"(...) La musique Gospel est une musique de consolation dont une partie des répertoires sait dire le malheur, sans le minimiser, pour mieux inviter à survivre à la désolation et rouvrir l'avenir. Elle s'inscrit de plein pied dans le "temps de la consolation" analysé par le philosophe Michaël Foessel. Elle satisfait un besoin d'expression personnelle, celui de se décharger d'un fardeau trop lourd à porter, tout en permettant aussi de satisfaire à une exigence liturgique collective où ensemble, le pardon peut se dire.

En résumé, cette consolation du Gospel, c'est la résilience (Cyrulnik) plus l'espérance (Évangile). À l'heure où la sinistrose frappe les sociétés françaises et belges, où les Congos traversent des temps troublés, dans une Afrique de l'Ouest en tension, comment s'étonner que cette consolation du Gospel rencontre des oreilles attentives? Et s'ouvre de nouvelles plages d'écoute dans les plus grands médias?" (p.175)

La suite est à lire dans le chapitre 6 de Gospel et francophonie, une alliance sans frontière (ed. Empreinte Temps Présent 2016), p.173 à 188.

Ce chapitre s'intitule "Le Gospel, une musique restaurative".

Lien vers l'éditeur.

09/02/2017

Jean Baubérot et Marianne Carbonnier-Burkard présentent leur livre

Histoire-protestants.jpgEn cette année 2017 où les protestants célèbrent les 500 ans de la Réforme, Jean Baubérot et Marianne Carbonnier-Burkard se sont partagé la tâche pour raconter l’histoire des protestants français depuis le début du XVIe siècle jusqu’à aujourd’hui : elle avant la Révolution et lui après. Le 31 octobre 1517 Luther publie « 95 thèses sur les indulgences », point de départ de son procès en hérésie, considéré comme la naissance du protestantisme. La propagation en France de la « nouvelle religion » se heurte dès le début à de nombreuses résistances...

Lire la suite de cette présentation d'ouvrage, et l'interview des deux auteurs, sur le site de l'hebdomadaire Réforme (lien)

06/02/2017

Protestantismes et Coupe d'Afrique des Nations

Cameroun-Trophée-CAN2017-au-Gabon.jpgRemportée hier soir par le Cameroun, la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), organisée au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017, a suscité un enthousiasme considérable, mobilisant notamment pasteurs et prophètes.

 

Retour sur ces ferveurs collectives.

 Lien vers le Fil-info Francophonie de Regardsprotestants.com.

28/01/2017

(Re)découvrir Ferdinand Buisson

1re couv site Cabanel_Buisson.jpgOn ne le sait pas toujours, mais Ferdinand BUISSON, une des figures tutélaires de la mise en place de l'école laïque pour tous en France, était originaire d'un milieu protestant.

106 écoles portent aujourd'hui son nom, mais le connaît-on?

Pour mieux découvrir cette figure, qui entretient des rapports riches et complexes avec le protestantisme (qu'il a quitté), il faut lire, de Patrick Cabanel (EPHE), le magistral Ferdinand Buisson, père de l'école laïque (Labor et Fides, 547 pages).

Lien.

26/01/2017

Plus de 180 Eglises évangéliques à Bruxelles

belgique, julien thomas, libre belgique, maite maskens, bruxelles, La Belgique s'est historiquement constituée sur la base de son identité catholique, par opposition à la très protestante Hollande. Ce qui n'empêche pas la patrie d'Eddy Merckx, de Cécile de France et de la rappeuse Shay de connaître aujourd'hui d'importantes recompositions religieuses. L'islam en constitue le principal acteur, mais le protestantisme évangélique, à la marge, n'est pas en reste, avec une progression considérable de ses lieux de culte et de ses fidèles, comme à Bruxelles, où Julien Thomas, de la Libre Belgique dénombre, cette semaine, "plus de 180 Eglises" évangéliques dans la capitale belge (lien).

Pour aller plus loin, rappelons l'excellente étude de Maïté Maskens, parue en 2013 aux éditions de l'Université de Bruxelles, Cheminer avec Dieu : pentecôtisme et migrations à Bruxelles (lien).

23/01/2017

Que compter sous l'ombrelle évangélique

christianisme,protestantisme,évangéliques,pentecôtisme,charismatisme,islam,sunnisme,statistiques du christianisme,statistiques évangéliquesCe blog n'est pas le lieu où trouver des analyses scientifiques approfondies, que l'on trouvera dans les publications académiques. C'est pourquoi je ne reviens que brièvement ici sur une objection classique faite à la comptabilisation, sous une même ombrelle "EVANGELIQUES", des traditions évangéliques piétistes (accent bibliciste sur la "saine doctrine") et des traditions pentecôtistes/charismatiques (accent sur l'efficacité du Saint-Esprit). Il me paraît tout à fait légitime de choisir de dissocier, dans le décompte, les premiers (environ 200 millions) des seconds (environ 430 millions).

Cependant, il me semble que ce qui les rapproche est plus important que ce qui les sépare. De la même manière qu'en islam on compte les Hanbalites, les Malékites et les Chaféites parmi la même famille sunnite (alors que ces traditions sont très différentes aussi), je crois que piétistes et pentecôtistes relèvent de la même matrice évangélique.  Ce périmètre, c'est celui d'un christianisme fondé sur le principe de l'association de convertis, professant, structuré autour de prédicateurs mariés, tourné vers l'évangélisation, et valorisant l'action surnaturelle de Dieu. Par ailleurs, plusieurs grands réseaux évangéliques, dont l'Alliance Evangélique Mondiale, rassemblent les deux familles (piétiste et pentecôtiste). C'est aussi le cas en France, avec le CNEF.

De même, plus largement, autant les chiites et les sunnites sont extrêmement différents, autant il ne viendrait à l'idée de personne de ne pas les comptabiliser au sein de l'islam. Ce qui vaut aussi pour évangéliques et luthéro-réformés, qui se rattachent les uns et les autres au protestantisme.

19/01/2017

Investiture Trump: devine qui vient prier

Photo_2-3_bis-1.jpgAu petit jeu du "devine qui vient prier..." à l'investiture de Donald Trump, qui aura lieu demain, le pasteur Franklin Graham avait la cote. Gagné! Le fils et héritier du "pasteur de l'Amérique" Billy Graham (toujours en vie, bientôt 99 ans) sera effectivement le religieux le plus en vue lors de la cérémonie d'investiture.

C'est lui qui effectuera la prière publique. Cet évangélique de poids, à la tête de la BGEA et de Samaritan's Purse, n'avait pourtant pas pris officiellement parti pour Donald Trump lors de la campagne, mais ce n'est un secret pour personne qu'il préférait Trump à Clinton. Par ailleurs, on lira avec profit dans Réforme ce joli portrait croisé de deux pasteures du Sud des Etats-Unis, l'une pro-Trump, qui assistera à l'investiture (Paula White), l'autre anti-Trump, Jennifer Butler, qui organisera une marche de protestation (lien vers l'article de Noémie Taylor-Rosner).

18/01/2017

Le CNEF mobilise dans le Pays de Montbéliard

cnef,évangéliques,montbéliard,pays de montbéliard,thierry le gall,colmar,évangélisationIl y a quelques années, on pouvait s'interroger (moi le premier) sur le soubassement populaire du CNEF (Conseil National des Evangéliques de France), nouvelle structure faîtière rassemblant courants piétistes (réseau FEF) et pentecôtistes (réseau ADD). Force est de constater qu'au fil des années, le gros travail de terrain effectué, loin des caméras, paraît peu à peu porter ses fruits. Le CNEF a évité l'inflation institutionnelle et s'est rapproché d'un "peuple évangélique" bienveillant envers celles et ceux qui cherchent à mutualiser les énergies positives.

Quelques mois après l'événement populaire de Colmar (lien), on en retrouve l'illustration dans le rassemblement, dans le froid du 8 janvier 2017, de près d'un millier de fidèles à La Roselière, Montbéliard, à l'appel du CNEF. L'Est Républicain, notamment, s'en est fait l'écho (lien). Thierry Le Gall, directeur du service pastoral du CNEF auprès des parlementaires, a prêché en invitant l'Eglise, "sel de la terre", à "sortir de la salière" (vidéo dessous).

17/01/2017

"Si j'étais président"... L'hebdo Réforme s'ouvre à 20 personnalités

voeux-2017.pngPour sourcer, en forme de clin d'oeil, les attitudes protestantes face aux enjeux politiques de l'élection présidentielle française de 2017, il faut lire l'hebdo Réforme, qui déroule sur son site internet les propositions de 20 personnalités parmi lesquelles François Clavairoly, Valérie Duval-Poujol, Laurent Schlumberger, et bien d'autres.

On notera, avec surprise, que la lutte contre le chômage (fléau social majeur) n'y apparaît pas explicitement. Est-ce parce que tous les protestant(e)s sont au travail?

Lien.

14/01/2017

Saisons d'Alsace: "La Réforme, 500 ans après"

saisons-d-alsace-hors-serie-le-protestantisme-en-alsace-1481271029.jpgLorsque Luther entra dans l’histoire en 1517, l’Alsace était une terre germanique; de là vient l’ancrage du protestantisme dans cette région qui ne fut rattachée à la France qu’en 1648. Dès 1523, Matthias Zell, Martin Bucer et quelques autres dénoncent le commerce des indulgences et inaugurent le culte évangélique en Alsace. Sous la conduite des autorités municipales, Strasbourg est une tête de pont de la réforme. On se presse pour écouter les prêches de Calvin, la cathédrale devient une église luthérienne jusqu’en 1681.
Eprise d’éducation, la nouvelle religion créé ce qu’on appelle aujourd’hui le «gymnase» Jean Sturm. En cinq siècles, l’influence protestante restera forte.

Pour lire la suite, et acquérir le beau numéro Saisons d'Alsace (DNA) consacré à "La Réforme, 500 ans après", cliquer ici (lien).

12/01/2017

Jean BAUBEROT honoré par ses pairs

croire-sengager.jpgÀ l’occasion du vingtième anniversaire du Groupe Sociologie, Religions, Laïcités, que Jean BAUBEROT a fondé et dont le rayonnement est à l’image de celui de son œuvre, une trentaine de spécialistes des protestantismes et des laïcités, historiens, sociologues, philosophes, politistes…, français et étrangers, se sont réunis pour rendre à Jean Baubérot le seul hommage qui ait un sens: prolonger le travail et la discussion autour des thèmes qui lui sont chers et qui continuent à passionner la communauté des chercheurs mais aussi et surtout l’ensemble de la société française, et ailleurs dans le monde.

Lire la suite ici (lien).

 

(La remise de ces Mélanges offerts à Jean Baubérot a lieu cet après-midi).

10/01/2017

Un Playmobil pour François Hollande

playmobil.jpgLa figurine Playmobil représentant le réformateur Martin Luther (1483 1546) est un succès! L'information, relayée par Regardsprotestants, nous apprend qu'alors que commence l’année du jubilé des 500 ans de la Réforme, un demi-million de copies du jouet ont déjà été vendues, a déclaré l’Office du tourisme et des conventions de Nuremberg à l’agence de presse protestante allemande EPD. La majorité des clients se trouvent en Allemagne. Mais le Luther de plastique est aussi populaire aux Etats-Unis et en Hollande....

Transition toute trouvée pour signaler au passage que François Clavairoly (FPF), lors des voeux présidentiels 2017 aux religions, a eu l'idée d'offrir à François Hollande ce Playmobil (lien).

08/01/2017

Guzmán Carriquiry Lecour sur les relations pape/évangéliques

pape françoisAmi du pape François depuis plus de quarante ans, Guzmán Carriquiry Lecour, 72 ans, est un homme influent au Vatican. Cet Uruguayen qui vit et travaille à Rome depuis 1971 est aujourd’hui vice-président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, un continent où la diplomatie vaticane est très active depuis l’élection du jésuite argentin. Carriquiry est un fin connaisseur du terrain latino- américain et un soutien indéfectible du pape François.

Grâce à Bernadette Sauvaget, il partage ici un certain regard sur l'enjeu des relations de l'Eglise catholique avec les évangéliques en Amérique latine.

Lien.

05/01/2017

L'identité huguenote (Droz)

51kpwQDxynL._SX341_BO1,204,203,200_.jpgA l'aube d'une année 2017 qui sera marquée par de nombreuses manifestations scientifiques autour de la Réforme protestante, il n'est pas trop tard pour signaler le grand intérêt de ce bel ouvrage collectif sous la dir. de Philip Benedict, Hugues Daussy, Pierre-Olivier Léchot, L’identité huguenote. Faire mémoire et écrire l’histoire (XVIe-XXIe siècle), Genève, Droz, 2014, 660 p.

Ce copieux volume pluridisciplinaire, doté d'une postface de Jean Baubérot, est issu d’un colloque international tenu à Ascona (en juin 2010), centré sur l’identité huguenote et son rapport à l’histoire.

 

Lien.

02/01/2017

Luther en France : politique, littérature et controverses

CM Capture 1.jpgLa Société Française d’Etude du Seizième Siècle, fondée en 1978, a pour vocation de regrouper toutes les personnes, françaises ou étrangères, qui, dans leur activité profession­nelle ou par goût personnel, s’intéressent au XVIe siècle français et à la Renaissance, sous tous leurs aspects, notamment intellectuels et culturels.

 

Entre Le Mans et Paris, elle organise un colloque les 17 mars et 18 mars 2017 autour du thème suivant: "Luther en France: politique, littérature et controverses au XVIe siècle", sur la base d'un superbe programme présenté ici (site du GRHP).

 

 

30/12/2016

Le salut ne vient pas d'Hitler, mémoires d'un mennonite déporté

cov_kremer.jpgJean-Paul Kremer a 17 ans lorsqu'il est jeté dans les camps : d'abord celui de Nutzweiler-Struthof, en Alsace, puis celui de Buchenwald. Son crime ? Avoir refusé le salut nazi au lycée, l'incorporation dans la Wehrmacht et le serment de fidélité à Hitler.

Sa résistance est une résistance spirituelle. Protestant, appartenant à la minorité des mennonites d'Alsace, il juge l'idéologie hitlérienne incompatible avec ses convictions. En conséquence, il vivra le calvaire des "déportés pour la foi". A la différence des communistes, ces derniers sont peu nombreux dans les camps, et sont rarement en mesure d'organiser une solidarité confessionnelle.

 

Pour lire la suite, et découvrir ce livre, cliquer ici (lien).

28/12/2016

Protestantisme et culture polynésienne (Y.Fer)

1441771370-441x330.jpgBrièvement de passage à Paris dans son laboratoire de rattachement avant de repartir à Papeete, Yannick Fer (GSRL) effectue actuellement un séjour de recherche en Polynésie française, terrain sur lequel il a publié plusieurs travaux de référence (pentecôtismes).

Il nous partage son regard sur un protestantisme du Pacifique sud florissant et recomposé.

Lire la suite sur le Fil-info Francophonie (Regardsprotestants.com).

27/12/2016

Merkel à Hollande: qu'a prévu la France pour le Jubilé Luther?

Francois-Hollande-et-Angela-Merkel-lors-de-la-declaration-a-la-presse-avant-le-diner-de-travail-au-P_exact1024x768_l.jpgRédactrice en chef du quotidien La Croix, Isabelle de Gaulmyn n'est pas seulement une excellente journaliste, toujours pertinente et bien informée, très plaisante à lire (voir aussi son blog, lien).

Elle a également signé il y a bientôt 3 semaines, dans la catégorie Format court, une des meilleures synthèses/chroniques à ce jour sur la signification, du côté français, du Jubilé de la Réforme protestante (célébration des 500 ans des 95 thèses de Martin Luther).

Au seuil d'une année 2017 qui sera riche en manifestations sur le protestantisme, il faut lire et relire cette chronique réalisée pour France Inter (lien).

24/12/2016

Le travail, une grâce ? (Réforme)

offre-emploi.jpgA l'heure où les foules s'apprêtent à lever le pied pour le Réveillon de Noël, n'est-ce pas friser la provocation de s'interroger sur la grâce du..... travail? Tout le monde concèdera que le travail peut être un fardeau lourd à porter, une aliénation. Et que le repos, c'est bien!

Mais à l'heure où des millions de "demandeurs d'emploi" aspirent à trouver un job, il n'est pas inutile de rappeler que le travail peut AUSSI se vivre comme une bénédiction, un privilège.

Dans ce registre, la tradition protestante, avec son accent sur la dimension vocationnelle du travail, joue sa petite musique.... qu'on réentend de plus en plus en France, à quelques mois des Présidentielles 2017.

Lien.