Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2017

Jean Baubérot et Marianne Carbonnier-Burkard présentent leur livre

Histoire-protestants.jpgEn cette année 2017 où les protestants célèbrent les 500 ans de la Réforme, Jean Baubérot et Marianne Carbonnier-Burkard se sont partagé la tâche pour raconter l’histoire des protestants français depuis le début du XVIe siècle jusqu’à aujourd’hui : elle avant la Révolution et lui après. Le 31 octobre 1517 Luther publie « 95 thèses sur les indulgences », point de départ de son procès en hérésie, considéré comme la naissance du protestantisme. La propagation en France de la « nouvelle religion » se heurte dès le début à de nombreuses résistances...

Lire la suite de cette présentation d'ouvrage, et l'interview des deux auteurs, sur le site de l'hebdomadaire Réforme (lien)

06/02/2017

Protestantismes et Coupe d'Afrique des Nations

Cameroun-Trophée-CAN2017-au-Gabon.jpgRemportée hier soir par le Cameroun, la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), organisée au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017, a suscité un enthousiasme considérable, mobilisant notamment pasteurs et prophètes.

 

Retour sur ces ferveurs collectives.

 Lien vers le Fil-info Francophonie de Regardsprotestants.com.

28/01/2017

(Re)découvrir Ferdinand Buisson

1re couv site Cabanel_Buisson.jpgOn ne le sait pas toujours, mais Ferdinand BUISSON, une des figures tutélaires de la mise en place de l'école laïque pour tous en France, était originaire d'un milieu protestant.

106 écoles portent aujourd'hui son nom, mais le connaît-on?

Pour mieux découvrir cette figure, qui entretient des rapports riches et complexes avec le protestantisme (qu'il a quitté), il faut lire, de Patrick Cabanel (EPHE), le magistral Ferdinand Buisson, père de l'école laïque (Labor et Fides, 547 pages).

Lien.

26/01/2017

Plus de 180 Eglises évangéliques à Bruxelles

belgique, julien thomas, libre belgique, maite maskens, bruxelles, La Belgique s'est historiquement constituée sur la base de son identité catholique, par opposition à la très protestante Hollande. Ce qui n'empêche pas la patrie d'Eddy Merckx, de Cécile de France et de la rappeuse Shay de connaître aujourd'hui d'importantes recompositions religieuses. L'islam en constitue le principal acteur, mais le protestantisme évangélique, à la marge, n'est pas en reste, avec une progression considérable de ses lieux de culte et de ses fidèles, comme à Bruxelles, où Julien Thomas, de la Libre Belgique dénombre, cette semaine, "plus de 180 Eglises" évangéliques dans la capitale belge (lien).

Pour aller plus loin, rappelons l'excellente étude de Maïté Maskens, parue en 2013 aux éditions de l'Université de Bruxelles, Cheminer avec Dieu : pentecôtisme et migrations à Bruxelles (lien).

23/01/2017

Que compter sous l'ombrelle évangélique

christianisme,protestantisme,évangéliques,pentecôtisme,charismatisme,islam,sunnisme,statistiques du christianisme,statistiques évangéliquesCe blog n'est pas le lieu où trouver des analyses scientifiques approfondies, que l'on trouvera dans les publications académiques. C'est pourquoi je ne reviens que brièvement ici sur une objection classique faite à la comptabilisation, sous une même ombrelle "EVANGELIQUES", des traditions évangéliques piétistes (accent bibliciste sur la "saine doctrine") et des traditions pentecôtistes/charismatiques (accent sur l'efficacité du Saint-Esprit). Il me paraît tout à fait légitime de choisir de dissocier, dans le décompte, les premiers (environ 200 millions) des seconds (environ 430 millions).

Cependant, il me semble que ce qui les rapproche est plus important que ce qui les sépare. De la même manière qu'en islam on compte les Hanbalites, les Malékites et les Chaféites parmi la même famille sunnite (alors que ces traditions sont très différentes aussi), je crois que piétistes et pentecôtistes relèvent de la même matrice évangélique.  Ce périmètre, c'est celui d'un christianisme fondé sur le principe de l'association de convertis, professant, structuré autour de prédicateurs mariés, tourné vers l'évangélisation, et valorisant l'action surnaturelle de Dieu. Par ailleurs, plusieurs grands réseaux évangéliques, dont l'Alliance Evangélique Mondiale, rassemblent les deux familles (piétiste et pentecôtiste). C'est aussi le cas en France, avec le CNEF.

De même, plus largement, autant les chiites et les sunnites sont extrêmement différents, autant il ne viendrait à l'idée de personne de ne pas les comptabiliser au sein de l'islam. Ce qui vaut aussi pour évangéliques et luthéro-réformés, qui se rattachent les uns et les autres au protestantisme.

19/01/2017

Investiture Trump: devine qui vient prier

Photo_2-3_bis-1.jpgAu petit jeu du "devine qui vient prier..." à l'investiture de Donald Trump, qui aura lieu demain, le pasteur Franklin Graham avait la cote. Gagné! Le fils et héritier du "pasteur de l'Amérique" Billy Graham (toujours en vie, bientôt 99 ans) sera effectivement le religieux le plus en vue lors de la cérémonie d'investiture.

C'est lui qui effectuera la prière publique. Cet évangélique de poids, à la tête de la BGEA et de Samaritan's Purse, n'avait pourtant pas pris officiellement parti pour Donald Trump lors de la campagne, mais ce n'est un secret pour personne qu'il préférait Trump à Clinton. Par ailleurs, on lira avec profit dans Réforme ce joli portrait croisé de deux pasteures du Sud des Etats-Unis, l'une pro-Trump, qui assistera à l'investiture (Paula White), l'autre anti-Trump, Jennifer Butler, qui organisera une marche de protestation (lien vers l'article de Noémie Taylor-Rosner).

18/01/2017

Le CNEF mobilise dans le Pays de Montbéliard

cnef,évangéliques,montbéliard,pays de montbéliard,thierry le gall,colmar,évangélisationIl y a quelques années, on pouvait s'interroger (moi le premier) sur le soubassement populaire du CNEF (Conseil National des Evangéliques de France), nouvelle structure faîtière rassemblant courants piétistes (réseau FEF) et pentecôtistes (réseau ADD). Force est de constater qu'au fil des années, le gros travail de terrain effectué, loin des caméras, paraît peu à peu porter ses fruits. Le CNEF a évité l'inflation institutionnelle et s'est rapproché d'un "peuple évangélique" bienveillant envers celles et ceux qui cherchent à mutualiser les énergies positives.

Quelques mois après l'événement populaire de Colmar (lien), on en retrouve l'illustration dans le rassemblement, dans le froid du 8 janvier 2017, de près d'un millier de fidèles à La Roselière, Montbéliard, à l'appel du CNEF. L'Est Républicain, notamment, s'en est fait l'écho (lien). Thierry Le Gall, directeur du service pastoral du CNEF auprès des parlementaires, a prêché en invitant l'Eglise, "sel de la terre", à "sortir de la salière" (vidéo dessous).

17/01/2017

"Si j'étais président"... L'hebdo Réforme s'ouvre à 20 personnalités

voeux-2017.pngPour sourcer, en forme de clin d'oeil, les attitudes protestantes face aux enjeux politiques de l'élection présidentielle française de 2017, il faut lire l'hebdo Réforme, qui déroule sur son site internet les propositions de 20 personnalités parmi lesquelles François Clavairoly, Valérie Duval-Poujol, Laurent Schlumberger, et bien d'autres.

On notera, avec surprise, que la lutte contre le chômage (fléau social majeur) n'y apparaît pas explicitement. Est-ce parce que tous les protestant(e)s sont au travail?

Lien.

14/01/2017

Saisons d'Alsace: "La Réforme, 500 ans après"

saisons-d-alsace-hors-serie-le-protestantisme-en-alsace-1481271029.jpgLorsque Luther entra dans l’histoire en 1517, l’Alsace était une terre germanique; de là vient l’ancrage du protestantisme dans cette région qui ne fut rattachée à la France qu’en 1648. Dès 1523, Matthias Zell, Martin Bucer et quelques autres dénoncent le commerce des indulgences et inaugurent le culte évangélique en Alsace. Sous la conduite des autorités municipales, Strasbourg est une tête de pont de la réforme. On se presse pour écouter les prêches de Calvin, la cathédrale devient une église luthérienne jusqu’en 1681.
Eprise d’éducation, la nouvelle religion créé ce qu’on appelle aujourd’hui le «gymnase» Jean Sturm. En cinq siècles, l’influence protestante restera forte.

Pour lire la suite, et acquérir le beau numéro Saisons d'Alsace (DNA) consacré à "La Réforme, 500 ans après", cliquer ici (lien).

12/01/2017

Jean BAUBEROT honoré par ses pairs

croire-sengager.jpgÀ l’occasion du vingtième anniversaire du Groupe Sociologie, Religions, Laïcités, que Jean BAUBEROT a fondé et dont le rayonnement est à l’image de celui de son œuvre, une trentaine de spécialistes des protestantismes et des laïcités, historiens, sociologues, philosophes, politistes…, français et étrangers, se sont réunis pour rendre à Jean Baubérot le seul hommage qui ait un sens: prolonger le travail et la discussion autour des thèmes qui lui sont chers et qui continuent à passionner la communauté des chercheurs mais aussi et surtout l’ensemble de la société française, et ailleurs dans le monde.

Lire la suite ici (lien).

 

(La remise de ces Mélanges offerts à Jean Baubérot a lieu cet après-midi).

10/01/2017

Un Playmobil pour François Hollande

playmobil.jpgLa figurine Playmobil représentant le réformateur Martin Luther (1483 1546) est un succès! L'information, relayée par Regardsprotestants, nous apprend qu'alors que commence l’année du jubilé des 500 ans de la Réforme, un demi-million de copies du jouet ont déjà été vendues, a déclaré l’Office du tourisme et des conventions de Nuremberg à l’agence de presse protestante allemande EPD. La majorité des clients se trouvent en Allemagne. Mais le Luther de plastique est aussi populaire aux Etats-Unis et en Hollande....

Transition toute trouvée pour signaler au passage que François Clavairoly (FPF), lors des voeux présidentiels 2017 aux religions, a eu l'idée d'offrir à François Hollande ce Playmobil (lien).

08/01/2017

Guzmán Carriquiry Lecour sur les relations pape/évangéliques

pape françoisAmi du pape François depuis plus de quarante ans, Guzmán Carriquiry Lecour, 72 ans, est un homme influent au Vatican. Cet Uruguayen qui vit et travaille à Rome depuis 1971 est aujourd’hui vice-président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, un continent où la diplomatie vaticane est très active depuis l’élection du jésuite argentin. Carriquiry est un fin connaisseur du terrain latino- américain et un soutien indéfectible du pape François.

Grâce à Bernadette Sauvaget, il partage ici un certain regard sur l'enjeu des relations de l'Eglise catholique avec les évangéliques en Amérique latine.

Lien.

05/01/2017

L'identité huguenote (Droz)

51kpwQDxynL._SX341_BO1,204,203,200_.jpgA l'aube d'une année 2017 qui sera marquée par de nombreuses manifestations scientifiques autour de la Réforme protestante, il n'est pas trop tard pour signaler le grand intérêt de ce bel ouvrage collectif sous la dir. de Philip Benedict, Hugues Daussy, Pierre-Olivier Léchot, L’identité huguenote. Faire mémoire et écrire l’histoire (XVIe-XXIe siècle), Genève, Droz, 2014, 660 p.

Ce copieux volume pluridisciplinaire, doté d'une postface de Jean Baubérot, est issu d’un colloque international tenu à Ascona (en juin 2010), centré sur l’identité huguenote et son rapport à l’histoire.

 

Lien.

02/01/2017

Luther en France : politique, littérature et controverses

CM Capture 1.jpgLa Société Française d’Etude du Seizième Siècle, fondée en 1978, a pour vocation de regrouper toutes les personnes, françaises ou étrangères, qui, dans leur activité profession­nelle ou par goût personnel, s’intéressent au XVIe siècle français et à la Renaissance, sous tous leurs aspects, notamment intellectuels et culturels.

 

Entre Le Mans et Paris, elle organise un colloque les 17 mars et 18 mars 2017 autour du thème suivant: "Luther en France: politique, littérature et controverses au XVIe siècle", sur la base d'un superbe programme présenté ici (site du GRHP).

 

 

30/12/2016

Le salut ne vient pas d'Hitler, mémoires d'un mennonite déporté

cov_kremer.jpgJean-Paul Kremer a 17 ans lorsqu'il est jeté dans les camps : d'abord celui de Nutzweiler-Struthof, en Alsace, puis celui de Buchenwald. Son crime ? Avoir refusé le salut nazi au lycée, l'incorporation dans la Wehrmacht et le serment de fidélité à Hitler.

Sa résistance est une résistance spirituelle. Protestant, appartenant à la minorité des mennonites d'Alsace, il juge l'idéologie hitlérienne incompatible avec ses convictions. En conséquence, il vivra le calvaire des "déportés pour la foi". A la différence des communistes, ces derniers sont peu nombreux dans les camps, et sont rarement en mesure d'organiser une solidarité confessionnelle.

 

Pour lire la suite, et découvrir ce livre, cliquer ici (lien).

28/12/2016

Protestantisme et culture polynésienne (Y.Fer)

1441771370-441x330.jpgBrièvement de passage à Paris dans son laboratoire de rattachement avant de repartir à Papeete, Yannick Fer (GSRL) effectue actuellement un séjour de recherche en Polynésie française, terrain sur lequel il a publié plusieurs travaux de référence (pentecôtismes).

Il nous partage son regard sur un protestantisme du Pacifique sud florissant et recomposé.

Lire la suite sur le Fil-info Francophonie (Regardsprotestants.com).

27/12/2016

Merkel à Hollande: qu'a prévu la France pour le Jubilé Luther?

Francois-Hollande-et-Angela-Merkel-lors-de-la-declaration-a-la-presse-avant-le-diner-de-travail-au-P_exact1024x768_l.jpgRédactrice en chef du quotidien La Croix, Isabelle de Gaulmyn n'est pas seulement une excellente journaliste, toujours pertinente et bien informée, très plaisante à lire (voir aussi son blog, lien).

Elle a également signé il y a bientôt 3 semaines, dans la catégorie Format court, une des meilleures synthèses/chroniques à ce jour sur la signification, du côté français, du Jubilé de la Réforme protestante (célébration des 500 ans des 95 thèses de Martin Luther).

Au seuil d'une année 2017 qui sera riche en manifestations sur le protestantisme, il faut lire et relire cette chronique réalisée pour France Inter (lien).

24/12/2016

Le travail, une grâce ? (Réforme)

offre-emploi.jpgA l'heure où les foules s'apprêtent à lever le pied pour le Réveillon de Noël, n'est-ce pas friser la provocation de s'interroger sur la grâce du..... travail? Tout le monde concèdera que le travail peut être un fardeau lourd à porter, une aliénation. Et que le repos, c'est bien!

Mais à l'heure où des millions de "demandeurs d'emploi" aspirent à trouver un job, il n'est pas inutile de rappeler que le travail peut AUSSI se vivre comme une bénédiction, un privilège.

Dans ce registre, la tradition protestante, avec son accent sur la dimension vocationnelle du travail, joue sa petite musique.... qu'on réentend de plus en plus en France, à quelques mois des Présidentielles 2017.

Lien.

23/12/2016

Référence: Histoire des protestants, une minorité en France (Ellipses)

Electre_978-2-340-01521-0_9782340015210.jpgIl y a quatre ans, Patrick Cabanel nous a prodigué une somme phénoménale sur l'histoire du protestantisme français des origines à nos jours (lien). Le très beau livre qu'ont corédigé Jean Baubérot et Marianne Carbonnier-Burkard vient aujourd'hui compléter ce qui apparaît comme le duo de tête des lectures de 2017 sur le protestantisme français, à l'occasion des 500 ans de la Réforme. 

En 2017, la Réforme protestante célébrera son 500e anniversaire. Coauteure, avec Jean Baubérot, de Histoire des protestants. Une minorité en France, XVIe-XXIe siècle (Ellipses, 576 p., 26 euros), Marianne Carbonnier-Burkard, maître de conférences honoraire à lʼInstitut protestant de théologie de Paris, explique les spécificités dʼun protestantisme minoritaire, présent dans la société française depuis cinq siècles.

Lien (site Le Monde).

22/12/2016

La Société d'Histoire du Protestantisme de Montpellier & Jacques Delteil

IMGP1113.JPGLa perspective prochaine de fêter Noël nous rappelle cette tension: d'un côté, la culture de l'instant (faire la teuf, c'est "consommer maintenant"), qui cherche à préempter l'événement. De l'autre, la discipline de la mémoire (qui articule fête et souvenir fondateur).

Pour nourrir la seconde, les protestants français, dont tous les cercles d'appartenance cumulés représentent entre 3 et 4% de la population, ont su mettre en place de nombreux lieux et associations voués à transmettre. Rappelons par exemple la très dynamique Société d'Histoire du Protestantisme de Montpellier (SHPM), qui anime depuis bientôt 4 décennies le débat historique par une programmation très riche (lien). Une de ses figures emblématiques (et président honoraire), Jacques Delteil, s'en est allée au début de l'automne dernier (30/09/2016).

Juriste de profession, homme de service et d'engagement, membre associé de la SHPF, Jacques Delteil était un familier de l'Assemblée du Désert (photo ci-contre prise en 2008). Il fait partie de ces "passeurs" fidèles qui savent, comme les robustes chênes cévenols, qu'une mémoire pleine de sève rime avec espoir. Respect.

21/12/2016

Protestantismes en Polynésie française

Capture d’écran 2016-12-19 à 11.18.21.pngActuellement sur les écrans, le dernier Disney s’intitule «Vaiana, la légende du bout du monde».

Il raconte l’épopée initiatique d’une jeune fille intrépide, sur fond de décor somptueux, de couleurs chaudes et d’îles paradisiaques. Ça réchauffe! Il faut dire que l’Océan pacifique, la Polynésie, Tahiti nourrissent un imaginaire généreux associé aux vacances, à la douceur de vivre, aux cocotiers sur les plages de sable blanc.

Mais sait-on que le protestantisme, y compris francophone, y est établi depuis longtemps?

Pour en savoir plus sur le protestantisme en Polynésie française, cliquer sur Regardsprotestants.com (lien).

20/12/2016

Protestantismes en Lorraine : un ouvrage s'annonce

image-20161212-26074-crm17y.jpgL’histoire de l’espace lorrain du point de vue religieux et confessionnel est souvent perçue comme celle d’une «frontière de catholicité», pour reprendre le mot du célèbre historien Pierre Chaunu. Territoire passé très tôt dans le camp d’un catholicise militant né au concile de Trente (1545-1563), le duché de Lorraine est en effet un État actif dans la défense de la religion établie et de la communion avec le pape.

De ce fait, le protestantisme –ou plutôt les protestantismes, car les branches en sont diverses– est souvent apparu comme un élément étranger, exogène, apporté par des Allemands soit à l’époque du Saint-Empire, soit par les suites de l’annexion de 1871dans une partie de la Lorraine, devenue la Moselle dans ses limites actuelles.

Pourtant, une telle représentation, qui repose en grande partie sur une mémoire très contemporaine, fait fi des complexités géopolitiques et historiques de l’espace lorrain. C’est à la fois pour mieux fixer les contours des connaissances historiographiques et pour lancer de nouvelles perspectives de recherches qu’un colloque s’est déroulé à Nancy du 2 au 4 novembre 2016, en vue de préparer un ouvrage de synthèse à l’automne 2017, dans le cadre des 500 ans de la diffusion du message luthérien, généralement datée (de façon un peu artificielle) du 31 octobre 1517. Lien.

19/12/2016

Séminaire CESOR "Histoire et sociologie des protestantismes"

FlorenceB005.jpgDepuis quelques années, les laboratoires GSRL et CESOR se sont lancés dans l’histoire du Groupe de sociologie des religions (GSR) dont le rôle a été central dans l’émergence du domaine actuel des sciences sociales du religieux en France.

Le CESOR rappelle que les fondateurs du GSR se sont notamment distingués par la transformation de la «sociologie religieuse», alors marquée par la sociographie pastorale d’expression catholique, en «sociologie des religions» à part entière, toutes traditions et cultures confondues. À cette fin, certains d’entre eux comme Henri Desroche et Jean Séguy, intellectuels en rupture avec la hiérarchie catholique, ont délibérément pris le terrain des messianismes et revivalismes protestants comme opérateurs de conversion épistémologique.

Une passionnante après-midi "séminaire Histoire des Sciences Sociales du Religieux" sera consacrée à cet itinéraire de recherche sur les protestantismes le 4 janvier 2017 au CESOR (Paris, EHESS), avec Jean Baubérot, Patrick Cabanel, et Jean-Paul Willaime en invités (lien).

15/12/2016

Entretien avec Pascal Bourdeaux (EPHE)

Pascal-Bourdeaux-400x260.jpgAvec Jérémy Jammes, Pascal Bourdeaux (EPHE) vient de coordonner une monumentale étude, en Français, sur les nouvelles réalités protestantes en Asie du Sud-Est, aire marquée par l’impact croissant de l’évangélisme et des pentecôtismes.

Il nous fait découvrir les axes forts de cette recherche collective.

 

Lien (Regardsprotestants.com).

13/12/2016

"Protestants de France", un beau DVD collector

Protestants de France.jpgCe DVD n'est pas facile à trouver et je ne l'ai moi-même reçu (en tant que participant au documentaire) qu'il y a quelques jours.... avec grand plaisir.

 

Il vaut la peine de faire l'effort de se le procurer, car ce film en deux volets de Valérie Manns est le documentaire le plus abouti jamais réalisé pour la télévision publique (FranceTélévisions) sur les protestants de France.

 

Le DVD Protestants de France peut notamment se trouver à la librairie protestante 7 Ici, à Paris, ou sur le site RDM (lien). 

 

10/12/2016

Charles Gide (4/4), la foi dans l'éducation populaire

hnavand-xratner-krtu-u56488-1-400x260.jpgÉduquer, éduquer, éduquer sans cesse. Parce qu’il vise à mettre en relation chaque fidèle avec la 'Parole de Dieu', le protestantisme s’est caractérisé, dans l’histoire du christianisme, par son accent sur l’éducation populaire. Ce n’est pas un hasard si c’est l’Ecosse presbytérienne, dans l’Europe moderne, qui est le premier territoire à avoir atteint le taux de 50% d’alphabétisés parmi sa population. Car le Sola Scriptura (l’Ecriture Seule) n’a de sens que si l’on sait lire!

La pensée de Charles Gide, théoricien francophone de l’économie sociale et solidaire, a été profondément marquée par cette valorisation très protestante de l’éducation pour tous, comme moyen d’échapper au «c’est comme ça» de l’autorité arbitraire.

Pour lire le 4e et dernier volet de notre série sur Charles Gide et la francophonie, cliquer sur le Fil-info Francophonie de Regardsprotestants.com (lien).

08/12/2016

Charles Gide et le mouvement coopératif

cropped-charles-gide-294x330.jpgDepuis la décolonisation jusqu’à la fin des années 1990, l’espace francophone a été marqué par l’impact de la coopération. Du Tchad à Madagascar, de la Tunisie au Sénégal, des milliers de «coopérants» francophones se sont investis, dans le cadre de la mise en place en France, en 1959, d’un Ministère de la coopération voulu par le Général de Gaulle. Etymologiquement, coopérer, c’est oeuvrer ensemble (co-operare, en latin). Parce qu’il évite la hiérarchie, le terme convient particulièrement dans des contextes d’émancipation. Le travail forcé, le rapport de force brutal laissent place à un effort solidaire, que ce soit dans le bilatéralisme institutionnel (coopération d’État) ou le cadre associatif local. Christianisme peu hiérarchique, sans pape, favorable au principe du sacerdoce universel des croyants, le protestantisme a nourri, plus souvent qu’à son tour, ces pensées de la coopération.

En son sein, l’économiste français Charles Gide (1847-1932) en constitue l’un des meilleurs avocats.

Pour lire la suite, cliquer sur le Fil-info Francophonie du portail Regardsprotestants.com (lien).

02/12/2016

Série Charles Gide 2/4, Le droit à la libre association

ThinkstockPhotos-468765464-400x260.jpgParmi les idées reçues sur le protestantisme, il a l’idée d’individualisme, au point où l’on a parfois accusé les protestants d’être des ferments d’atomisation de la société.

C’est oublier que le protestantisme aime l’association. Considéré comme le père de l’économie sociale et solidaire, le professeur et économiste français Charles Gide (1847-1932), objet d’une superbe biographie intellectuelle par Frédéric Rognon (1), est un des grands «apôtres» contemporains de cette liberté d’association qui prévaut aujourd’hui sur de nombreux territoires (mais pas tous !) de la francophonie.

Pour lire la suite, cliquer sur Fil-info Francophonie, Regardsprotestants.com

30/11/2016

Célébrations du dimanche: livre à la rencontre du kaléidoscope chrétien

ThinkstockPhotos-160058249.jpgA l'heure où les marchands de cloisons font fortune, et où la peur de l'autre entrave la rencontre, il faut lire et savourer l'ouvrage que Michel Sommer nous propose, aux éditions Empreinte Temps Présent (2016).

Ce livre original et passionnant a été rédigé à la suite de 30 visites d'Églises différentes, en France, Suisse, Allemagne, Italie, toutes dénominations et confessions confondues (catholiques, protestantes, anglicane, orthodoxes, évangéliques et charismatiques) dans le courant d’une même année.

L’auteur a ainsi consigné ses observations et ses impressions pour nous faire entrer dans l’univers de chaque célébration mais il nous offre aussi une analyse théologique et liturgique de chaque pratique qui invite à la réflexion.

Pour découvrir cet ouvrage, que j'ai eu l'honneur de préfacer, cliquer ici (site des éditions Empreinte).

28/11/2016

Protestantisme: journée doctorale 2016 du GRHP

grhp, protestantisme, histoire du protestantisme, journée doctorale, Bernard Roussel,Marianne Carbonnier-Burkard, André EncrevéLe GRHP, Groupe de Recherche en Histoire des Protestantismes, a été fondé en 2000 à l’initiative de Bernard Roussel (EPHE), Marianne Carbonnier-Burkard (IPT Paris) et André Encrevé (Université Paris-Est Créteil) afin de pérenniser les activités d’une Équipe de recherche dépendant du GDR 1095 (CNRS).

Il réunit des universitaires, des chercheurs et des doctorants de différentes disciplines travaillant sur les champs de l’histoire des protestantismes, du XVIe siècle à nos jours. Il organise chaque année à Paris, à l’Institut Protestant de Théologie, une journée doctorale, une journée dédiée à l’actualité et la recherche et une journée d’étude.

Le programme de sa journée du 10 décembre 2016 est disponible ici. Lien.